Comparateur d’assurance animaux
Faites des économies en trouvant la bonne assurance pour vos animaux
Comparer
Partager sur

Assurance animaux : les soins médicaux couverts

Des garanties selon la formule sélectionnée

Les garanties offertes par votre assurance maladie pour chat ou chien dépendent de la formule que vous avez choisie. Une compagnie d’assurances propose généralement une gamme de formules plus ou moins complètes, allant de l’offre de base à l’offre optimale. Une assurance de base vous rembourse partiellement les soins médicaux de votre animal alors qu’une assurance complète vous rembourse jusqu’à 100 % des frais. Le plafond annuel de remboursement, c’est-à-dire la somme maximale que peut vous rembourser l’assurance sur un an, sera plus élevé si vous choisissez une offre optimale.

Faites des économies en trouvant la bonne assurance pour vos animaux
Je compare

La garantie la plus importante de votre assurance pour animal de compagnie est le remboursement des soins médicaux. En cas de maladie ou d’accident, vous avez besoin d’emmener votre chat ou votre chien chez le vétérinaire. Selon la formule choisie, l’assurance peut alors vous rembourser tout ou partie des soins suivants :

  • Honoraires du vétérinaire pour les consultations et les interventions chirurgicales
  • Frais de salle d’opération
  • Frais de laboratoire
  • Radiographies et IRM (imagerie par résonance magnétique)
  • Analyses
  • Transports en ambulance animalière
  • Frais de séjour en clinique vétérinaire
  • Médicaments sur ordonnance
  • Soins médicaux comme la chimiothérapie.

Distinction entre accident et maladie

Certaines assurances font une distinction entre frais médicaux et frais chirurgicaux. Par exemple, une assurance vétérinaire pour chien de base peut ne couvrir que les frais chirurgicaux en cas d’accident, alors que l’offre complète couvre en plus les frais médicaux liés aux maladies. Les accidents sont en effet considérés comme des cas plus rares que les maladies et sont plus facilement remboursés. Avant de signer tout contrat, il convient de bien vérifier dans quels cas vous bénéficierez de la couverture des frais médicaux.

Les frais de prévention

Les soins de prévention sont ceux qui n’entrent pas dans le cadre d’une maladie ou d’un accident :

  • Stérilisation
  • Vaccination
  • Traitement antiparasitaire
  • Mise bas par césarienne
  • Achat de produits chez le vétérinaire (lotion nettoyante pour les yeux, les dents ou les oreilles, vermifuge, antiparasitaire, etc.).

Une assurance vétérinaire pour chien ou chat peut vous proposer de financer ces soins grâce à un forfait annuel. Là encore, le montant de ce forfait varie selon l’offre choisie. Certaines mutuelles pour animaux domestiques ne proposent pas de forfait prévention. D’autre part, les soins inclus dans le pack prévention varient d’un assureur à l’autre.

L’alimentation thérapeutique

Certains chiens et chats ont besoin d’un régime alimentaire particulier pour rester en bonne santé. Leur alimentation est alors prescrite par leur vétérinaire. Certaines mutuelles haut de gamme couvrent une partie de ces frais supplémentaires, mais appliquent toutefois un plafond de remboursement annuel.

Les frais de détartrage

Chats et chiens sont sujets à la plaque dentaire et doivent parfois subir un détartrage régulier. Cet acte coûte généralement plus de 100 € : il peut donc être intéressant d’opter pour une assurance qui inclut un forfait détartrage. Toutefois, les mutuelles basiques ne proposent pas cette garantie. D’autre part, le forfait détartrage fait souvent l’objet d’un plafond. Il peut aussi être réservé uniquement à un cadre thérapeutique.

Assurance décès pour chien et chat

L’assurance vie pour animaux existe sous la forme d’une garantie décès incluse dans votre contrat d’assurance. Cette garantie vous permet de bénéficier d’indemnités en cas de décès de votre compagnon. Toutefois, elle ne couvre généralement que les décès prématurés. Soit le montant du capital décès diminue avec l’âge de l’animal, soit l’assurance définit un âge maximum pour lequel la garantie décès peut s’appliquer. Cette garantie propose également la couverture des frais liés au décès de l’animal, comme la crémation, mais aussi à l’achat d’un nouveau chien ou chat.

Disparition d’un chien ou d’un chat

Bien des maîtres se sentent désarmés lorsque leur compagnon à quatre pattes fait une fugue. Les assurances pour animaux domestiques prévoient ce cas de figure et offrent des services adaptés :

  • Recherche de l’animal (signalisation au fichier national des animaux tatoués, à la SPA, aux forces de l’ordre, et annonce dans les journaux locaux)
  • Récupération (transport, hébergement et frais de chenil) si votre animal est retrouvé à une certaine distance de votre domicile, par exemple 100 km.

La garde de votre animal

Si vous êtes hospitalisé(e) et que vous ne pouvez plus vous occuper de votre animal, vous devez confier celui-ci à un chenil, une famille d’accueil, ou organiser des visites à votre domicile. Les frais liés à la garde peuvent alors être pris en charge par l’assurance maladie de votre chien ou de votre chat. Votre complémentaire santé peut aussi vous proposer cette garantie. Dans tous les cas, la prise en charge est limitée dans le temps et un plafond de dépenses maximum s’applique.

Faites des économies en trouvant la bonne assurance pour vos animaux
Je compare

Assurance vétérinaire pour chien ou chat : les restrictions de couverture

Les différentes restrictions de couverture

Dans tout contrat d’assurance maladie pour chien ou chat, il existe des restrictions ou des exclusions à la couverture, qui varient d’un assureur ou d’une formule à l’autre. Il s’agit des cas dans lesquels l’assureur refusera de vous rembourser. Voici des exemples courants de restrictions :

  • Maladie ou accident survenu avant la souscription du contrat
  • Existence de faits extérieurs (guerres, émeutes, course, compétition sportive, accident de chasse)
  • Maltraitance de l’animal ou manque de soins
  • Intervention chirurgicale esthétique
  • Soins par un praticien non inscrit à l’Ordre des vétérinaires…

Par ailleurs, une compagnie d’assurances peut tout simplement refuser d’assurer votre animal (les exclusions dépendent de l’assureur) :

  • S’il est trop jeune ou trop âgé
  • S’il n’est pas identifié par une puce électronique ou un tatouage
  • Si vous l’utilisez à des fins professionnelles
  • S’il s’agit d’un chien “dangereux” (Pitbull, Tosa-Inu, Mastiff…)
  • S’il fait partie d’un élevage.

Assurance pour chien : la dysplasie est-elle prise en charge ?

La dysplasie est une maladie héréditaire qui touche certaines races de chiens. Très handicapante pour l’animal, elle nécessite des soins coûteux, comme la chirurgie. Seules quelques assurances prennent en charge cette maladie, à condition de souscrire un contrat et d’effectuer un dépistage lorsque le chiot a entre 4 et 5 mois. En effet, seul un traitement précoce de la dysplasie permet de garantir le bien-être de votre chien.

Assurer vos animaux
Partager sur
Assurer vos animaux