Comparateur d’assurance animaux
Faites des économies en trouvant la bonne assurance pour vos animaux
Comparer
Partager sur

Le coryza du chat

Parmi les maladies du chat, le coryza est une pathologie grave qui entraîne une infection des voies respiratoires, voire des ulcères buccaux. L’animal éternue, fait de la fièvre et présente des écoulements oculaires récurrents. À titre préventif, il est essentiel de prévoir le vaccin du coryza pour votre chat. À noter que l’huile de krill constitue un traitement naturel contre le coryza du chat, tout comme l’administration de vitamines C et E. Cependant d’autres médicaments contre le coryza peuvent être prescrits sur les conseils de votre vétérinaire selon les symptômes de votre animal.

Faites des économies en trouvant la bonne assurance pour vos animaux
Je compare

La rhinotrachéite ou la rhinite

Qu’il s’agisse d’une rhinotrachéite ou d’une rhinite, cette maladie de chat présente un risque mortel pour les jeunes félins ou les animaux les plus faibles. Là encore, les voies respiratoires sont atteintes. Les symptômes se traduisent par de la toux, des éternuements, de la fièvre, des lésions oculaires et une conjonctivite. Tout comme le traitement du coryza chez le chat, il existe un vaccin pour le protéger.

La leucose féline

D’origine virale, la leucose féline atteint les organes vitaux de l’animal. Les symptômes sont multiples. Ils peuvent se traduire par une fatigue chronique, un faible appétit et une baisse des défenses immunitaires. Il est plus facilement exposé à d’autres pathologies. Il existe des traitements pour minimiser les effets sur son organisme et un vaccin contre la leucose du chat, mais il s’agit d’une maladie incurable. Un chat malade de la leucose féline peut mourir.

La leucémie virale

La leucémie virale est une maladie du chat mortelle dans 90 % des cas. Elle se traduit tout d’abord par une anémie généralisée, une perte de poids, puis par l’apparition de tumeurs, voire de cancers. Bien qu’il n’existe aucun traitement contre la leucémie, la vaccination du chat se fait dès l’âge de 2 mois.

Le typhus

Particulièrement contagieux, le typhus se traduit par des vomissements répétés, des diarrhées hémorragiques, des tremblements et de la fièvre. L’animal présente aussi une grande fatigue. Un chat malade est traité avec des antibiotiques pour le soulager, mais pas pour le guérir. Il existe un vaccin contre le typhus du chat.

La pancréatite

Qu’elle soit chronique ou aiguë, la pancréatite est une inflammation grave du pancréas. Cette maladie du chat entraîne des troubles digestifs, de la déshydratation, des douleurs abdominales et l’amaigrissement de l’animal. Des antalgiques permettent de traiter la douleur, puis l’administration d’antibiotiques combat l’infection bactérienne.

L’acné féline

L’acné féline est une maladie de peau de chat qui provoque des problèmes dermatologiques chez le félin. On la distingue avec l’apparition de points noirs, voire de croûtes. Sans traitement adéquat, des œdèmes et des infections ciblées peuvent se manifester. Les vétérinaires préconisent des soins à partir de désinfectants et de crèmes spéciales.

La chlamydiose

En l’absence d’un traitement contre le coryza du chat efficace, cette pathologie peut être à l’origine de la chlamydiose. Elle se manifeste par des écoulements oculaires, une conjonctivite, un gonflement des paupières ou de la toux et des éternuements. À titre préventif, il est recommandé de faire vacciner votre chat afin d’éviter une infection pulmonaire ou une maladie respiratoire.

Le sida du chat

Comme pour l’homme, le sida chez le chat est une maladie mortelle. En plus d’un système immunitaire affaibli, l’animal maigrit et fait de fréquentes poussées de fièvre. Des infections nasales, oculaires et buccales sont également observées. À ce jour, il n’existe aucun traitement ni vaccin contre le sida du chat.

L’asthme félin

L’asthme félin est une maladie qui touche les poumons et les bronches. Les crises entraînent des problèmes respiratoires à l’intensité variable. Il n’y a pas de traitement contre cette maladie du chat, mais vous pouvez minimiser les contacts avec les substances allergènes telles que la fumée de tabac, les pollens ou encore les acariens.

Faites des économies en trouvant la bonne assurance pour vos animaux
Je compare

La calicivirose ou calicivirus

La calicivirose ou calicivirus se manifeste par des ulcères buccaux chez le chat malade. Il peut être exposé à des risques de conjonctivite, de la fièvre, ainsi que des troubles respiratoires. À défaut d’une vaccination préventive, le vétérinaire peut administrer un traitement anti-inflammatoire. Vous devez aussi contrôler rigoureusement l’alimentation et l’hygiène de votre animal de compagnie.

La toxoplasmose

La toxoplasmose survient dans l’appareil digestif du félin. Cette maladie de chat provoque de la fièvre et des diarrhées. Elle peut être à l’origine d’une pancréatite, de troubles neurologiques ou de l’apparition d’une pneumonie. Un traitement vermifuge demeure recommandé.

La cystite

La cystite est une inflammation de la vessie qui entraîne généralement une infection urinaire. Les symptômes se traduisent par de l’agitation, des douleurs, voire un stress chez l’animal. Pour une affection légère, un régime alimentaire est à suivre. Il faut consulter le vétérinaire, car il n’est pas possible d’obtenir des médicaments contre la cystite du chat sans ordonnance.

La conjonctivite

La conjonctivite est une infection située au niveau des yeux. Cette maladie du chat reste courante et relativement bénigne si elle est traitée à temps. Il peut s’agir d’un collyre, d’un anti-inflammatoire, voire d’une administration d’antibiotiques pour les formes les plus avancées.

L’insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est une maladie de chat chronique. Elle peut être à l’origine de nombreuses pathologies cardiovasculaires, comme l’arythmie et les problèmes de pression artérielle. En règle générale, un vétérinaire administre un traitement médicamenteux.

Pourquoi souscrire une assurance pour chat ?

Si certaines maladies du chat ne possèdent pas de traitement curatif, les soins vétérinaires s’avèrent le plus souvent onéreux. Une mutuelle santé animaux ou une assurance pour chat permet de prendre en charge une partie ou la totalité des frais encourus. Cela vaut, entre autres, pour les actes de chirurgie, les accidents, les maladies chroniques et celles mentionnées précédemment, sans oublier les médicaments. Certains forfaits proposent également une couverture pour les frais de vaccination. Ces soins préventifs s’adressent aussi aux chiens pour lutter efficacement contre leurs maladies.

Assurer vos animaux
Partager sur
Assurer vos animaux