MENU

L’irruption de l’automobile génère un besoin de protection

Si l’automobile commence à peupler les villes de France et du monde vers la fin du XIXe siècle, il faut attendre 1929 pour que l’assurance s’attaque définitivement à cette question dans notre pays.

Cette arrivée de l’automobile dans le paysage crée en effet des nouveaux risques : accidents (prise en charge des dommages corporels, coût des réparations), vol, vandalisme… souvent difficiles à assumer financièrement par un conducteur.

C’est pourquoi, une série de lois vont alors donner naissance à l’assurance auto moderne :

  • 1929 : création du Bureau central français des compagnies d’assurances qui est chargé d’établir des statistiques sur les accidents de la route
  • 1930 : loi de réglementation de l’assurance auto
  • 1935 : loi de réglementation des contrats d’assurance

1951 : la naissance du Fonds de Garantie Automobile (FGA)

Ensuite, une loi de 1951 instaure un Fonds de Garantie Automobile qui permet d’indemniser les victimes de dommages corporels résultant d’un conducteur :

1958 : l’assurance auto devient obligatoire

En 1955, un Bureau commun automobile est créé pour regrouper des experts qui travaillent pour des sociétés d’assurance. Leur objectif : évaluer le montant des sinistres. Il s’agit en quelques sortes du début du métier d’expert en assurance, même si les contours de cette profession ne seront définis qu’en 1972.

Mais c’est ensuite face aux moyens limités du Fonds de Garantie Automobile, que l’Etat décide de rendre en 1958, l’assurance auto obligatoire.

L’assurance auto s’enrichit au cours de la deuxième moitié du XXème siècle

Peu à peu, l’assurance auto s’enrichit avec deux mesures importantes en 1976 :

  • la mise en place du bonus-malus pour récompenser les bons conducteurs
  • la création du Code des Assurances qui définit les règles de l’assurance, notamment auto

Ensuite, viennent 3 mesures qui renforcent la protection des victimes  :

  • 1981 : les passagers d’un véhicule sont officiellement reconnus comme des tiers, ce qui permet à l’assurance de les indemniser en cas d’accident
  • 1982 : mise en place de la loi sur l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles applicable à toutes les assurances qui couvrent des biens, dont l’auto
  • 1985 : la loi Badinter permet d’accélérer les procédures d’indemnisation pour les victimes des accidents de la route 
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto