Assurance auto : les seniors paient-ils vraiment moins cher ?

Les seniors, une population appréciée des assureurs

Bien que des voix s’élèvent de plus en plus régulièrement pour exiger une évaluation périodique des aptitudes des conducteurs d’un certain âge, les assureurs ne semblent pas prêts de remettre en cause leurs compétences au volant.

Plusieurs raisons à cela.

D’abord, les conducteurs seniors conduisent depuis longtemps pour la plupart et un grand nombre d’entre eux disposent du bonus maximum ce qui permet d’alléger leur prime d’assurance auto.
Par ailleurs, beaucoup de seniors utilisent moins souvent leur voiture ce qui leur permet d’adapter leur assurance, notamment en passant par des courtiers.

Autre explication, si l’on en croit les statistiques de la Sécurité routière si chères aux assureurs, les seniors ont moins d’accidents graves que les autres classes d’âges.

Enfin, les plus de 55 ans représentent 50 % des acheteurs de voitures neuves.

Dès lors, les assureurs ont tout intérêt à les choyer, et comme le montre notre observatoire des tarifs de l’assurance auto, ils le font…

Personne ne paye moins cher que les seniors… enfin presque

Alors que le prix moyen de l’assurance auto en France s’élevait à 609,17 € en décembre, elle n’était que de 452,18 € pour les seniors. C’est simple, hormis les détenteurs d’un bonus maximum dont l’assurance coûte en moyenne 432,87 €, personne ne paye moins cher, y compris les assurés au tiers qui payent en moyenne 452,80 €.

Ainsi, les conducteurs novices doivent payer en moyenne 1804,13 € et les malussés 1310,85 €.

Où les seniors payent-ils leur assurance auto le moins cher ?

C’est à Gevrey-Chambertin que l’assurance auto senior coûte le moins cher avec une prime moyenne annuelle de seulement 279,60 €. A l’inverse, c’est à Jougne que les seniors payent le plus cher, 1382,05 €. Cela dit, dans pareil cas, il y a fort à parier que l’historique de conduite de quelques assurés a pesé bien plus lourd que leur âge dans la balance.

Du côté des grandes villes, la plus chère est, comme bien souvent quand il s’agit d’assurance, Marseille avec une prime annuelle moyenne de 663,61 € cela dit bien en-dessous des 907,35 € dont doivent s’acquitter chaque mois le commun des Marseillais. Viennent ensuite Lyon et Nice avec respectivement 615,49 € et 566,56 €.

Pour les villes les moins chères, il faudra regarder plus au nord, le podium étant composé de Rennes (411,58 €), Dijon (454,11 €) et Reims (468,41 €).

En ce qui concerne les régions, le top 3 est composé de la Bretagne (386,37 €), déjà la région la moins chère de France pour l’assurance auto en général, suivie des Pays de la Loire (402,43 €) et du Centre-Val de Loire (409,15 €).

A l’inverse, les seniors qui paieront le plus cher pour leur assurance auto sont ceux qui résident en Île-de-France (517,05 €), en Provence-Alpes-Côte d’Azur (510,20 €) et plus surprenant, en Bourgogne-Franche-Comté (450,38 €).

Comment économiser sur son assurance auto senior ?

La meilleure façon de faire des économies sur son assurance auto senior, c’est encore de mettre en concurrence les assureurs pour comparer leurs offres et ainsi choisir la plus adaptée à vos besoins, au meilleur prix.
Petit conseil LesFurets.com : ne vous focalisez pas uniquement sur les tarifs proposés, tenez également compte de l’étendue des garanties, de leurs exclusions ou encore du montant des franchises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *