MENU

Stationnement payant : le forfait post-stationnement remplace les amendes

A partir du 1er janvier 2018, dites au revoir à la bonne vieille amende de 17 euros pour défaut de paiement de stationnement payant. En effet, celle-ci sera remplacée par un forfait post-stationnement dont chaque ville pourra fixer le montant librement, sans toutefois dépasser le tarif applicable en cas de paiement immédiat pour la durée maximale de stationnement prévue.

A Paris par exemple, le FPS vous coûtera 50 euros, ramenés à 35 euros si vous payez sous 4 jours.
Dans d’autres villes en revanche, le FPS n’étant pas encore entériné, le stationnement sera gratuit.

Stationnement à Paris : des prestataires privés remplacent la police

A compter du 1er janvier 2018, ce sont deux entreprises privées qui vont se charger de dresser les PV pour défaut de stationnement payant à Paris à la place de la Police et des légendaires pervenches.

Les agents assermentés de Moovia et Indigo se partageront ainsi les rues de la capitale pour mettre des amendes aux véhicules qui leur auront été signalés au préalable par une flotte de motos et de voitures équipées de caméras et de lecteurs de plaques.

En effet, le bon vieux ticket de stationnement disparait lui aussi au profit de la saisie de votre plaque d’immatriculation directement sur l’horodateur.

Enfin, ironie du sort s’il en est, la police elle-même n’échappera plus aux PV pour stationnement gênant. En cas d’intervention, les forces de l’ordre devront le justifier.

Permis de conduire : du nouveau pour l’épreuve pratique

Dès le 1er janvier 2018, les candidats à l’épreuve pratique du permis de conduire devront répondre à une question supplémentaire sur des notions de base de premiers secours.
Rassurez-vous cependant (ou pas), celle-ci ne vaudra qu’un seul point.

Hausse des prix à la pompe

Chaque année, le 1er janvier charrie son lot d’augmentations. Evidemment, 2018 ne déroge pas à la règle avec une hausse de 7,6 centimes pour le gazole et de 3,84 centimes pour l’essence.

Les raisons ? Une hausse de la fiscalité sur la gazole pour l’aligner à terme sur le prix du sans-plomb et une revalorisation de la taxe carbone.

Une nouvelle prime à la casse

Du changement aussi du côté de la prime à la casse. A partir du 1er janvier 2018, si vous mettez à la casse une voiture essence d’avant 1997 ou un diesel d’avant 2001 au profit d’un véhicule rejetant moins de 130 g/km de CO2, neuf ou d’occasion dont la vignette Crit’Air correspondante est 0, 1 ou 2, vous bénéficierez d’une prime à la casse de 1 000 euros.

Pour les ménages non imposables, la prime à la casse sera doublée.

Baisse de la prime à la conversion et fin du bonus hybride rechargeable

Si en 2018 l’Etat continuera d’aider les automobilistes passant d’une vieille voiture à un véhicule propre, à partir du 1er janvier, le montant de la prime à la conversion baisse, passant de 4 000 à 2 500 euros pour une voiture électrique et de 2 500 à 1 000 euros pour une voiture hybride rechargeable.

Pour ces-dernières, le bonus à l’achat est en sus complètement supprimé.

Un malus plus sévère

Pour les véhicules neufs, le malus écologique commence à 120 g/km de CO2 au lieu de 127 avant le 1er janvier 2018. Conséquence, le malus maximal commencera à 185 au lieu de 191 g/km.

Pour les voitures d’occasion, un malus de 100 euros sera appliqué à toutes les voitures de 10 et 11 CV, de 300 euros pour celles de 12 à 14 CV et de 1 000 euros pour les 15 CV et plus. Le but ? Toucher plus de voitures, à commencer par les hybrides rechargeables.

Une nouvelle taxe pour les voitures puissantes

Dès le 1er janvier 2018, à moins de posséder une carte grise voiture de collection, les véhicules dont la puissance fiscale dépasse 35 CV se verront appliquer une nouvelle taxe allant de 500 euros pour les véhicules de 36 CV à 8 000 euros pour ceux de 51 CV et plus.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. renier serge

      il y en a marre on nous presse comme des citrons je vais finir par m’exiler a l’étranger comme au Portugal par exemple ou je vivrais certainement mieux avec un pouvoir d’achat plus important nous somme devenu un pays d’assistanat un gouvernement qui se gave et nous volent en permanence je n’ est pas fait de grandes écoles comme l’ENA mais je sais compter en tant que retraité qui n’a pas voter pour notre président et il ose dire que le pouvoir d’achat en 2018 va augmenter no comment

    2. La rocca

      les contrôles de stationnement sur les plaques d ‘immatriculation ne sont pas fiables.
      Gardez bien vos tickets de stationnement pour justificatif et contestation car pour un stationnement qui était payé jusqu’à 15h30 , j ‘ai reçu une amende qui disait que j ‘étais autorisée jusqu ‘à 14h30.

    Comparer les devis auto