MENU

Le gouvernement envisage d’augmenter la prime à la conversion des vieux véhicules polluants. La mesure a été présentée dans le projet de loi de finances 2019 examiné ce jeudi 18 octobre à l’assemblée nationale, rapporte Les Echos. Cette prime va être portée à 2 500 euros pour les ménages non imposables et devrait être étendue aux véhicules hybrides rechargeables neufs.

500 000 véhicules sur tout le quinquennat

Alors que l’objectif sur l’ensemble du quinquennat est de 500 000 véhicules éligibles, la prime à la conversion connaît un fort succès depuis le début de l’année. Étendue au 1er janvier dernier à l’achat de véhicules d’occasions peu polluants, elle devrait concerner 250 000 véhicules rien que pour 2018.

Près de 70% à des ménages non imposables en ont ainsi bénéficié. « Je souhaite qu’elle soit encore plus efficace et qu’elle soit renforcée pour tous les véhicules hybrides rechargeables », a expliqué ce mercredi le ministre des Finances, Bruno Le Maire, à l’Assemblée.

2 500 euros pour l’achat d’une voiture hybride neuve

Actuellement, pour tous ceux qui possèdent un véhicule essence mis en circulation avant 1997 ou diesel avant 2001, la prime à la casse est de 1 000 euros (2 000 euros pour les foyers non imposables). Pour en bénéficier, l’automobiliste doit acheter une voiture diesel d’après 2011 ou un véhicule essence ou électrique portant la vignette Crit’Air 1 ou 2. Cette prime atteint même 2 500 euros en cas d’achat d’un véhicule électrique neuf.

La prime de 2 500 euros devrait bientôt être étendue à l’achat de véhicules hybrides neufs. Le même montant sera accordé aux ménages non imposables pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable d’occasion. Promouvoir l’hybride, moins coûteux que le 100% électrique, devrait permettre à davantage de ménages d’avoir accès à cette prime.

Cette mesure intervient alors que le prix du gazole a encore augmenté. Le diesel est même plus cher que l’essence dans de nombreuses stations-service. Or, 80 % des 30 millions de voitures en circulation roulent encore au diesel.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto