nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez plus de 300€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

J'ai pu économiser 850€ par ans grâce à vous.Olivier


Voir toutes nos marques
Partager sur

Le superéthanol E85 s’affiche deux fois moins cher que le SP95 et le diesel dans les stations-service. Il a donc naturellement de plus en plus d’adeptes. Toutefois, seuls les véhicules « FlexFuel » peuvent rouler au superéthanol sans modification.

Pour les autres, il faut passer par l’installation de kits. Depuis quelques semaines, les automobilistes se ruent donc sur ces boîtiers, dont les premiers ont été homologués en juin dernier, rapporte Le Parisien.

Tous les véhicules ne sont pas modifiables

Le superéthanol E85 peut contenir entre 65% et 85% de bioéthanol produit à partir de canne à sucre, de céréales et de betterave sucrière. La transformation permettant d’utiliser ce carburant n’est pas possible sur toutes les voitures. Les véhicules essence en dessous de la norme Euro 3 ou dépassant les 14 CV fiscaux ne sont pas éligibles, précise le quotidien.

Plusieurs sociétés (FlexFuel Company, ARM Engineering ou encore Biomotors) se sont lancées dans la commercialisation des kits. Elles ont mis au point un boîtier qui s’installe entre le calculateur et les injecteurs. Si le boîtier identifie du E85, il commandera l’ouverture des injecteurs qui recevront alors plus de carburant.

Entre 990 et 1 390 euros l’installation

Biomotors compte actuellement un réseau de 250 points de montage agréés. Même si la pose du boîtier coûte entre 990 euros à 1 390 euros selon le véhicule, la demande ne faiblit pas. « Avant, on en installait un ou deux par mois contre une bonne dizaine maintenant », explique au Parisien Christophe Berger, responsable d’un garage qui installe un kit Biomotors.

Quelles économies espérer ? En plus du coût de l’installation, il faut compter sur une surconsommation de l’ordre de 20% par rapport à du SP95. Mais le gain reste important. « L’économie est de 500€ par an pour un automobiliste qui parcourt 13 000 km », précise Nicolas Kurstoglou, ingénieur au Syndicat national des producteurs d’alcool agricole (SNPAA).

Un problème de taille subsiste : la garantie du véhicule. Toyota et Nissan ont déjà annoncé que la garantie constructeur ne s’appliquait pas en cas de panne causée par l’utilisation du superéthanol E85. De quoi calmer les ardeurs de certains automobilistes.

Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture