MENU

La carte verte est valable dans les 28 pays de la communauté européenne et un certain nombre d’autres pays dont la liste figure sur la carte. Si ce document évite de souscrire une assurance automobile dans le pays étranger où l’on séjourne, il n’est qu’une présomption de garantie responsabilité civile à l’égard des tiers. En dehors des risques obligatoirement couverts par la garantie responsabilité civile, certaines garanties souscrites peuvent se limiter au territoire français.

Un contrat tous risques peut par exemple exclure certaines garanties lors d’un séjour à l’étranger. Il devient dès lors indispensable de connaître avec précision la manière dont le véhicule, le conducteur et les passagers sont couverts et dans quelles limites territoriales. Rapatriement du véhicule, indemnisation des frais d’hébergement durant d’éventuelles réparations, prêt d’un véhicule sont quelques aspects dont il vaut mieux être certain, ce même si ces garanties sont clairement couvertes par le contrat d’assurance. Le montant des franchises peut être également majoré dans le cas d’un séjour à l’étranger. Bien que tous ces éléments figurent dans le contrat, il est recommandé d’en obtenir la confirmation de la part de son assureur.

La carte verte n’est donc en aucun cas une preuve du transfert des garanties en n’étant qu’une commodité permettant de circuler à l’étranger. La durée de la couverture est de plus limitée à 6 mois consécutifs du fait que passé cette période, vous devenez résident du pays d’accueil.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto