MENU

Emmanuel Macron a annoncé vendredi 9 novembre la baisse prochaine du coût du permis de conduire et une réforme de l’enseignement du code. « Dans le cadre de la loi mobilité, on va drastiquement baisser le coût du permis », a déclaré le chef de l’Etat, qui était présent dans le Pas-de-Calais dans le cadre de sa tournée commémorative de la Grande Guerre.

Le code intégré à « la partie scolaire »

Selon un rapport de 2014, le permis coûtait en moyenne 1 600 euros. Cette annonce du président a semblé prendre de court les trois ministères concernés : Intérieur, Transports et Éducation.

Même si le président de la république est resté flou sur le détail de son plan, il a donné quelques indications, notamment sur l’apprentissage du Code de la route. « Le code, on va l’intégrer à la partie scolaire », a indiqué Emmanuel Macron, qui souhaite également « aider à l’acquisition du premier véhicule ».

Les auto-écoles inquiètes

Les auto-écoles ont également été surprises par cette annonce. « Si c’est vrai, nous sommes inquiets », a déclaré Richard Zimmer, vice-président du CNPA-Education routière.

Le président de l’Union nationale des indépendants de la conduite (Unic), Philippe Colombani, parle même d’une « déclaration de guerre » et d’une « annonce populiste destinée à montrer qu’il (Emmanuel Macron) agit pour le pouvoir d’achat, surtout après les polémiques sur le gasoil, mais sans savoir comment faire, comment le financer ».

L’évolution du permis fait bien l’objet d’une mission parlementaire pilotée par les députés LREM Françoise Dumas et Stanislas Guérini qui rendront leur rapport vers la fin de l’année. « On est très en phase avec ce qu’a annoncé le président », a expliqué le député Guérini.

La réforme de 2014 efficace

Une réforme a déjà été menée en 2014, quand Emmanuel Macron était ministre de l’Économie. Le délai de passage du deuxième examen après un échec a pu être ramené de 93 à 63 jours en moyenne.

Le coût pour le candidat, qui n’a pas à repasser des heures de conduite pour se maintenir au niveau, est ainsi réduit de 150 à 300 euros par candidat, selon des chiffres officiels.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto