auto
auto
nuage
nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez en moyenne 360€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis
Obtenir une estimation express

Logo Avis Vérifiés

Impeccable, précis, réactif. Aline


Assurance auto lesfurets Assurance : Formules & Avis
Assurance auto Allianz : Formules & Avis
Assurance auto Direct Assurance : Formules & Avis
Assurance auto ASSU 2000 : Formules & Avis
Assurance auto L'olivier Assurance : Formules & Avis
Assurance auto ActiveAssurances : Formules & Avis
Assurance auto Assurpeople.com : Formules & Avis
Assurance auto Eurofil : Formules & Avis
Assurance auto SOS MALUS : Formules & Avis
Assurance auto YouDrive de Direct Assurance : Formules & Avis
Assurance auto Blablacar Assurance : Formules & Avis
Voir toutes nos marques

La conduite autonome de niveau 3 est désormais autorisée en France

Le décret du 1er juillet 2021, adaptant le Code de la route aux voitures autonomes, sera adopté au 1er septembre 2022. À cette date, les véhicules dotés d’une conduite autonome de niveau 3 pourront circuler librement sur le territoire national. Les détails avec lesfurets.

par Bénédicte Vicent • mis à jour le

Partager sur :
La conduite autonome de niveau 3 est désormais autorisée en France

Autonomie de conduite : les différents niveaux

En matière de conduite, il existe 6 niveaux d’autonomie :

  • Il y a bien sûr le niveau 0, pour lequel le conducteur doit être totalement maître des fonctions du véhicule (contrôle du volant, freinage, accélération…)
  • Vient ensuite le niveau 1, défini par les premières aides à la conduite, comme le régulateur de vitesse ou l’aide au maintien sur la voie
  • À partir du niveau 2, les tâches relatives à la direction sont, elles aussi, automatisées (le système d’aide au stationnement intelligent, ou Park Assist, en est le parfait exemple)
  • Au niveau 3, le véhicule devient semi-autonome. Le conducteur a la possibilité de lâcher le volant et les pédales dans certaines situations (parking, bouchons…). Il doit cependant conserver sa vigilance et être en mesure de reprendre les commandes à tout instant
  • Au niveau 4, la voiture est hautement autonome. Sauf situations complexes (météo défavorable, environnement inhabituel…), le conducteur n’a pas besoin d’intervenir
  • Au 5e et dernier niveau, la voiture est pleinement autonome. Elle contrôle tout, peu importe le contexte

La conduite autonome de niveau 3 autorisée en France

La France fait partie des premiers pays de l’Union européenne à autoriser la circulation des véhicules autonomes. Jusqu’alors, seule la conduite autonome de niveau 2 était autorisée sur nos routes. Mais attention, si le conducteur n’a plus à garder constamment les yeux sur la route, il devra tout de même rester vigilant.

La conduite autonome de niveau 3 fixe des limites précises et « contraignantes ». Trois conditions doivent être réunies :

  • Vitesse à 60 km/h maximum
  • Conduite sur route à chaussée séparée (c’est-à-dire avec terre-plein central)
  • Conduite sur route sans bande ou piste cyclable ni passage piéton

Si cette nouvelle mesure marque une avancée dans la conduite autonome, les possibilités de circulation en niveau 3 restent donc réduites. Reste qu’en cas d’accident en mode autonome dû à un défaut du système, c’est non pas la responsabilité du conducteur qui sera engagée, mais celle du constructeur.

Le conseil de François !
Le conseil de François !

Payer moins cher votre assurance auto, c’est toujours possible ! Nos clients économisent en moyenne 360 € sur leur cotisation annuelle. Et vous ? Pour le savoir, rendez-vous sur notre comparateur !

Les avis de nos clients
Partant pour la meilleure assurance auto ?
voiture-route
maisons
nuage
nuage