nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez en moyenne 360€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

Large choix d'assurances, connues ou non.Abshat


Voir toutes nos marques
Partager sur

1893 : un certificat de capacité obligatoire

L’ancêtre du permis de conduire naît à la fin du 19e siècle. Le 14 août 1893 précisément, le préfet Louis Lépine rend le certificat de capacité obligatoire, mais seulement dans le périmètre de la préfecture de Paris. Objectif ? Faire face à l’augmentation du trafic routier. Il y a pourtant à cette époque seulement 1700 véhicules à moteur en circulation.

L’obtention de ce document, d’abord réservé aux hommes de plus de 21 ans (âge de la majorité à l’époque), repose sur :

  • L’aptitude du conducteur à savoir démarrer, s’arrêter et se diriger avec son véhicule
  • Ses connaissances en matière de dépannage (quelques notions sont exigées)

Le 10 mars 1899 marque un premier tournant dans l’histoire du permis de conduire : à cette date, le certificat de capacité est étendu à l’ensemble du territoire national.

1922 : le permis de conduire remplace le certificat de capacité

Au début des années 1920, le nombre d’automobilistes passe à 300 000. L’État juge alors nécessaire d’encadrer le trafic et de fixer des règles de conduite. À la date du 31 décembre 1922, le permis de conduire vient alors remplacer le certificat de capacité.

L’âge auquel les candidats peuvent passer leur permis est ramené à 18 ans.

Différentes catégories de permis sont également créées afin de faire la distinction entre automobilistes et motocyclistes.

Et, dès 1927, les conducteurs imprudents peuvent se voir retirer leur permis. À partir de 1957, il devient obligatoire d’apprendre le Code de la route.

Évolution du permis de conduire : les 7 dates clés

Depuis sa création, le permis de conduire tel que nous le connaissons aujourd’hui a fait l’objet de nombreux ajustements. Pour l’essentiel :

  • 1972 : création du Système national des permis de conduire (SNPC) qui centralise les informations relatives aux conducteurs
  • 1986 : lancement de la conduite accompagnée dans certains départements
  • 1989 : mise en place du permis à points
  • 1992 : augmentation du capital de points (de 6 à 12 points)
  • 2004 : création du permis probatoire pour les jeunes conducteurs
  • 2006 : allongement de la durée de l’épreuve pratique de conduite (de 22 à 35 minutes)
  • 2013 : arrivée du permis européen au format d’une carte de crédit
Le conseil de François !
Avec lesfurets, faites jusqu’à 360€ d’économies par an sur votre assurance auto en comparant les offres de notre trentaine de partenaires assureurs.
Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture