MENU

La réforme du permis de conduire, une promesse de campagne d’Emmanuel Macron

L’actuel Président de la République française s’était en effet engagé à mener une grande réforme du permis de conduire. Dans le but de réduire le coût de l’examen et les délais de passage, le gouvernement avait fait plusieurs propositions dont la possibilité de passer l’épreuve pratique du permis de conduire à 17 ans.

Possibilité de passer l’épreuve pratique du permis de conduire à 17 ans pour les jeunes en conduite accompagnée

La possibilité de passer le permis à 17 ans ne concerne effectivement que les jeunes conducteurs ayant choisi l’apprentissage anticipé de la conduite, plus communément appelé « conduite accompagnée », et ils étaient 285 000 en 2018.

Cet apprentissage a fait ses preuves puisque 74,5% des jeunes conducteurs pratiquant la conduite accompagnée réussissent l’épreuve du permis de conduire du premier coup, contre 57,7% de réussite en moyenne.

Avant cette semaine, les conducteurs novices en conduite accompagnée pouvaient passer le permis à 17 ans et demi. Depuis ce lundi 22 juillet 2019, la limite d’âge pour se présenter à l’épreuve est passée à 17 ans.

Mais les jeunes conducteurs n’ont toujours pas le droit de conduire seul avant leurs 18 ans

Nuançons en effet cette annonce du permis de conduire à 17 ans. Même s’ils passent l’épreuve pratique du permis de conduire à 17 ans et qu’ils la réussissent, les jeunes conducteurs ne pourront pas prendre le volant seul avant le jour de leurs 18 ans.

Ils devront continuer à conduire accompagné d’un adulte remplissant les conditions pour être accompagnateur en conduite accompagnée, à savoir avoir le permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption et avoir l’accord de l’assureur du véhicule conduit.

La conduite sur simulateur et la formation sur boîte automatique également adoptées

En effet, le permis de conduire à 17 ans n’est pas la seule mesure à avoir été adoptée. Deux autres mesures de la réforme du permis de conduire sont également entrées en vigueur ce lundi 22 juillet 2019 :

  • La conduite sur simulateur : les candidats au permis de conduire peuvent désormais s’entraîner pendant 10h sur un simulateur de conduite avant de rouler en condition réelle avec un instructeur (contre 5h auparavant).
  • La formation sur boîte automatique : après un apprentissage sur boîte automatique, le délai pour pouvoir conduire une boîte manuelle passe de 3 à 6 mois dans le but de favoriser la formation sur voiture automatique. Il est tout de même nécessaire, pour le moment, de suivre une formation supplémentaire de 7h pour avoir le droit de conduire une voiture manuelle après une formation sur automatique.
Le conseil d'Hervé !
Avec ces nouvelles mesures, les jeunes conducteurs vont pouvoir économiser sur le prix du permis de conduire. Pour économiser ensuite sur le prix de leur assurance auto, ils peuvent faire appel à nous ! LesFurets trouvent pour vous l’assurance jeune conducteur la plus adaptée à vos besoins au meilleur prix.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto