nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez en moyenne 360€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

Large choix d'assurances, connues ou non.Abshat


Voir toutes nos marques
Partager sur

Les 5 niveaux de la voiture autonome

Il n’existe pas de voiture autonome universelle. Plusieurs niveaux d’autonomie ont été définis :

  • Niveau 1 : aide à la conduite
  • Niveau 2 : autonomie partielle
  • Niveau 3 : autonomie conditionnelle
  • Niveau 4 : autonomie élevée
  • Niveau 5 : autonomie complète

Dès septembre 2022, ce sont les voitures autonomes de niveau 3 qui pourront circuler sur les routes de France. Aussi, vous pourrez vous mettre au volant d’un véhicule qui vous permet de laisser la main à votre voiture dans certaines circonstances tout en surveillant le comportement du véhicule. En clair, l’an prochain, vous ne pourrez pas miser sur une autonomie complète.

Rangez votre livre et votre tablette, vous n’êtes pas près de lire ou de regarder un film si vous êtes au volant. Les spécialistes s’accordent à dire que les voitures autonomes de niveaux 5 ne circuleront pas de suite.

Un décret pour encadrer la conduite de voitures autonomes

Parce que la voiture autonome ne se comporte pas comme un véhicule traditionnel, il était nécessaire de légiférer. C’est pourquoi un décret a été publié le 1er juillet 2021 afin d’adapter son droit aux véhicules autonomes. La France est d’ailleurs le premier pays européen à le faire.

Le Code de la route est adapté uniquement dans les situations qui impliquent des conducteurs, et non des véhicules autonomes. Ce décret permet ainsi de mieux définir la responsabilité de chacun dans le cadre d’un sinistre impliquant un véhicule autonome.

L’impact sur l’assurance auto est majeur. La responsabilité dans un accident engendre des conséquences pour les automobilistes en termes d’indemnisation. Il est important de pouvoir définir la responsabilité de chaque conducteur, mais aussi les éventuelles défaillances de la voiture autonome. Selon ce décret, un conducteur ne pourra être pénalement responsable dès lors que la conduite automatisée est utilisée correctement.

De ce fait, en cas d’accident, les compagnies d’assurances pourront parfaitement se retourner contre le constructeur dès lors qu’un problème mécanique ou logiciel est en cause.

Les voitures autonomes de niveau 3 autorisées à circuler sur le sol français doivent être homologuées à la fin de l‘année 2021.

Quelle assurance auto pour une voiture autonome ?

Si les assureurs peuvent imaginer des garanties spécifiques pour ces véhicules, vous aurez toujours accès à trois types de formules, à savoir l’assurance au tiers (l’assurance auto obligatoire), l’assurance au tiers complémentaire et l’assurance tous risques. Mais au regard du prix des voitures autonomes, une formule tous risques s’impose pour être parfaitement indemnisé en cas de sinistre.

Le conseil de François !
Et en parlant d’assurance ! Que votre voiture soit autonome ou pas, est-elle bien couverte ? N’oubliez pas qu’avec notre comparateur d’assurances auto, vous pouvez économiser en moyenne 360€ par an en conservant les mêmes garanties. C’est le moment de tester !
Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture