Certains automobilistes ont une interprétation toute personnelle du code de la route. Un bus couvert de neige, une course-poursuite, des horodateurs à vendre sur internet, une Ford autonome… Voici notre palmarès des «  champions » de la semaine, catégorie insolites auto.

Suisse : 1,6 tonne de neige sur le toit du car

La police a arrêté samedi dernier un autocar qui roulait avec 1,6 tonne de neige sur le toit. Les faits se sont produits sur l’autoroute en direction de Zurich (Suisse), près de la commune d’Oensingen. La couche de neige faisait plus de 40 centimètres d’épaisseur, rapporte Le Parisien. Des blocs auraient pu se détacher et tomber sur d’autres véhicules. Le conducteur a reçu une amende pour conduite dangereuse. Il est reparti après avoir déneigé son toit.

Bretagne : course-poursuite à 35 km/h

C’est l’histoire d’un tracteur qui a voulu semer les gendarmes… à 35 km/h. La course-poursuite a duré 1 heure samedi dernier entre Rougé (Loire-Atlantique) et Lalleu (Ille-et-Vilaine). L’individu a franchi 5 barrages de gendarmerie avant de se rendre, rapporte France Bleu. Le conducteur du tracteur (31 ans) était un patient bipolaire, qui avait refusé la veille de se laisser hospitaliser. Quand les gendarmes sont venus le chercher, il a tenté de s’échapper par des chemins escarpés. Il a depuis été hospitalisé.

Nièvre : Nevers vend ses horodateurs sur internet

Nevers (Nièvre) a mis en vente début février 80 anciens horodateurs sur Agorastore. Ce site internet est « spécialisé dans les biens que les collectivités souhaitent céder au public » rapporte Ouest-France. Mise à prix 500 euros par appareil. « Ce parc d’horodateurs, dont les plus anciens datent de 2009, est aujourd’hui amorti », justifie Jean-Pierre Augé, directeur des interventions opérationnelles à Nevers. La ville propose les appareils entre 20 et 50 euros pièce aux particuliers, comme objet de décoration.

Ford : une voiture de police autonome qui dresse des PVs

Aux Etats-Unis, Ford a déposé un brevet pour une voiture de police autonome. Le véhicule pourrait poursuivre les conducteurs en infraction pour leur dresser un PV, rapporte Business Insider. Les futures voitures de police se gareraient seules, détecteraient des véhicules en infraction et se lanceraient à leur poursuite. Elles se connecteraient en wifi aux caméras de surveillance, aux bases de données du code de la route et aux voitures aux alentours. Un agent de police humain resterait présent dans la voiture.

En 2018, n’oubliez pas d’être prudents sur la route !

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto