nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez plus de 300€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

J'ai pu économiser 850€ par ans grâce à vous.Olivier


Voir toutes nos marques
Partager sur

A quoi sert la vignette anti-pollution ?

La vignette anti-pollution ou « certificat qualité de l’air » doit permettre d’identifier les véhicules les plus polluants afin de remplacer la circulation alternée.

Elle se décline en 6 couleurs selon le niveau d’émissions de gaz polluants du véhicule (oxydes d’azote, particules) et permettra aux autorités de reconnaître les véhicules autorisés à rouler dans les zones de circulation restreinte.

Quelle vignette pour quel véhicule ?

Les vignettes sont attribuées en fonction de la norme d’émission Euro correspondant à la date de mise en circulation de votre véhicule et à son type de moteur.

Tableau de classification des voitures pour la vignette anti-pollution

Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules à moteur :

    • Deux-roues (motos et scooter) ;
    • Trois-roues ;
    • Quadricycles (quads et voitures sans permis) ;
    • Voitures (y compris les taxis et les voitures de société) ;
    • Utilitaires ;
    • Poids lourds (camions, bus, autocars).

Existe-t-il des exceptions ?

Bien évidemment, certains véhicules sont exemptés de la vignette anti-pollution. C’est le cas des :

    • véhicules disposant d’une carte de stationnement pour personnes handicapées ;
    • véhicules d’urgence ;
    • véhicules de collection ;
    • certains véhicules de transports de marchandises comme les véhicules d’approvisionnement des marchés parisiens dûment habilités par la mairie de Paris ;
    • déménageurs professionnels ;
    • fourgons de transports de détenus ;
    • véhicules de transports de fonds ;
    • engins agricoles ;
    • engins de chantier.

Quels véhicules n’ont plus le droit de circuler à partir d’aujourd’hui ?

Certains véhicules, trop vieux et donc trop polluants, ne pourront pas bénéficier de la vignette anti-pollution et n’auront donc plus le droit de rouler dans les zones à circulation restreinte sauf le week-end et entre 20h et 8h du matin en semaine.

Il s’agit :

La vignette anti-pollution est-elle obligatoire ?

Oui et non. La vignette Crit’Air n’est pas obligatoire mais le respect des zones de circulation oui. Si le dispositif a été créé à l’initiative du gouvernement, le choix de le mettre en place ou pas est laissé aux communes, ainsi que la modalité d’application.

D’ici au 7 avril, les préfets seront amenés à généraliser par arrêté les règles de « circulation différenciée » à partir du niveau de pollution homologué des véhicules, identifié par les vignettes anti-pollution. En cas d’épisode de pollution, et selon sa gravité, les véhicules les plus polluants n’auront donc pas le droit de circuler.

La vignette anti-pollution est-elle obligatoire à Paris ?

Oui. A Paris, il vous faudra disposer d’un certificat qualité de l’air pour circuler dans les rues de la ville.

A compter d’aujourd’hui, seuls les véhicules éligibles à la vignette, donc les voitures immatriculées après le 1er janvier 1997 et les deux-roues post 1er juin 2000, pourront circuler dans Paris intra-muros du lundi au vendredi, de 8h à 20h. En cas d’infraction, vous risquez une amende de 3e classe de 68 €.

Ceci étant, dans la pratique, le préfet de police de Paris Michel Cadot a assuré lundi dernier que les contrôles concernant la vignette anti-pollution seront tout d’abord « pédagogiques »« Pendant plusieurs semaines, les contrôles de police viseront à expliquer ce dispositif et à faire preuve de pédagogie pour inciter les conducteurs à acheter leur vignette Crit’air », a-t-il ainsi expliqué au journal La Croix.

Pour rappel, les véhicules ne pouvant disposer d’un certificat qualité de l’air pourront continuer à circuler dans Paris tout le week-end ainsi que la nuit en semaine, de 20h à 8h du matin.

Par ailleurs, sachez que lors du prochain pic de pollution, il n’y aura sans doute pas de circulation alternée en fonction des plaques d’immatriculation, mais seuls les véhicules les plus propres seront autorisés à circuler.

Notez que le Bois de Vincennes, le Bois de Boulogne et le périphérique et l’A86 ne sont pas concernés.

Les automobilistes de passage dans la capitale sont-ils concernés ?

Oui.

Quelles sanctions si je n’ai pas de vignette anti-pollution ?

Dans un premier temps, seuls les véhicules ne disposant pas de la vignette Crit’Air et n’étant pas autorisés à rouler seront verbalisés.

Mais il y a fort à parier que des arrêtés ministériels ou préfectoraux rendront bientôt la vignette obligatoire sous peine de contravention.

En résumé, si pour l’instant vous ne pouvez pas être verbalisé pour défaut de vignette anti-pollution, vous pouvez l’être pour non-respect de la restriction de circulation.

Comment se procurer la vignette anti-pollution ?

Pour vous procurer la vignette anti-pollution, rien de plus simple : munissez-vous de votre carte grise et rendez-vous sur www.certificat-air.gouv.fr.

La vignette vous sera adressée par courrier. En attendant sa réception, votre facture fera office de justificatif pour pouvoir rouler dans Paris.

Il vous en coûtera 4,18 € seulement, frais d’envoi compris.

Si vous êtes fâché avec le web, une procédure de demande par voie postale est disponible mais vous devrez tout de même télécharger le formulaire en ligne.

Quid des autres villes ?

Pour l’instant, il n’y a qu’à Grenoble que la vignette anti-pollution est également obligatoire pendant les pics de pollution persistants. Cependant, d’autres villes devraient suivre rapidement.

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié « Tout savoir sur la vignette anti-pollution ».

Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture