nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez plus de 300€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

Excellent comparatif, j'ai gagné 400€ par rapport à mon assurance actuelle.François


Voir toutes nos marques
Partager sur

MISE A JOUR DU 16 JANVIER 2017 : toutes vos réponses à vos questions sur la vignette anti-pollution obligatoire à partir d’aujourd’hui en cliquant ici.

A partir du 1er janvier 2017, un nouveau macaron sera obligatoire pour rouler dans Paris. Il s’agit de la vignette anti-pollution, témoignant de l’obtention d’un certificat qualité de l’air baptisé « Crit’Air », délivré par les services de l’État. En cas de défaut, les automobilistes et les motards pourront recevoir une amende (68 euros pour les automobiles et les deux-roues, 135 pour les poids lourds).

Affiches et brochures rappelleront dès ce mois de décembre qu’à partir de la mi-janvier à Paris, « tout le monde s’y colle », selon le slogan de la campagne lancée ce mardi par la Ville. Selon la mairie de Paris, six couleurs différentes seront disponibles selon le degré de pollution du véhicule. Les véhicules à « zéro émission moteur » comme les voitures électriques et hydrogène pourront arborer une pastille verteLes véhicules les plus polluants, équipés de vieux moteurs diesel, auront droit à une vignette grise. La majorité des véhicules en circulation (43 %) recevront une vignette orange. Et oui, les véhicules d’urgences, les véhicules de collection qui détiennent une carte grise de collection, et les taxis devront se soumettre à la mesure

Tableau de classification Crit'air des voitures particulières

Des vignettes à plus de 4 euros

Le site certificat-air.gouv.fr permet de connaître le classement de son véhicule selon les indications de la carte grise et d’effectuer une demande de certificat qualité de l’air. Pour obtenir la vignette, il suffit de s’inscrire sur le site et de payer 4,18 euros pour les frais d’envoi.

Du côté des associations d’automobilistes, l’enthousiasme n’est pas au rendez-vous. « La vignette doit rester tout le temps. Il ne faut surtout pas l’enlever. S’il n’y en a pas, les véhicules seront considérés comme les plus polluants et seront soumis à verbalisation », explique à Europe 1 Pierre Chasseray, de l’association 60 Millions d’automobilistes.

Et d’ajouter : « je me mets à la place de tous les touristes, ceux qui habitant la province, la banlieue et qui vont pouvoir se retrouver piégés parce qu’ils n’auront pas la vignette. » Un scepticisme d’autant plus affiché que la vignette avait été annoncée comme gratuite les six premiers mois. « A l’évidence, elle ne le sera pas », déplore le responsable.

Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture