nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez plus de 300€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

Large choix d'assurances, connues ou non.Abshat


Voir toutes nos marques
Partager sur

Pas de bons ou de mauvais mois pour passer son permis

Les statistiques publiées par la Sécurité routière sont formelles : que vous passiez votre permis de conduire en juillet ou en août, le taux de réussite est équivalent à celui des autres mois de l’année.

Il y a cependant moins d’inscriptions en préfecture au mois d’août avec seulement 74 339 candidats enregistrés en août 2019 contre une moyenne de 90 000 les autres mois. Cela se vérifie aussi en Avril, qui est le mois qui enregistre le moins d’inscription avec 56 048 inscrits en 2019 (source Sécurité routière). L’été et les beaux jours de printemps peuvent expliquer ce phénomène.

En réalité, les « mauvais mois » sont davantage ceux de septembre, octobre et novembre qui sont marqués par une baisse de 3 points du nombre de candidats reçus.

Rien ne vous empêche de passer votre permis dans un autre département que celui de résidence. Soit en candidat libre, soit après inscription à une auto-école locale. Sachez qu’en 2019, 44 % des candidats libres ont pu obtenir le précieux sésame. Une option intéressante qui comporte de nombreux avantages.

Être prêt, la condition incontournable pour obtenir son permis

Quels que soient le mois et le département, le plus important est de se présenter en étant parfaitement prêt. Cette préparation concerne tout autant la maîtrise du véhicule que les aspects psychologiques liés à la conduite et au passage d’un examen.
Concernant le premier aspect, l’apprentissage accompagné de la conduite (AAC) est incontestablement un atout en offrant une réelle expérience de terrain.

Un autre avantage de l’AAC est qu’une fois obtenu votre permis, la période probatoire en principe de 3 ans est réduite à 2 ans. En effet, les assureurs vous feront plus facilement confiance grâce à toute l’expérience accumulée durant votre apprentissage.

La surprime d’assurance liée à votre profil de jeune conducteur est également réduite avec 50 % de majoration (au lieu de 100 % la première année). La deuxième année passe elle de 50% à 25 % de majoration.
Dans tous les cas, sachez que selon la sécurité routière, 58,30% des candidats, toutes présentations confondues, ont pu prendre la route en 2019 ! De quoi rassurer les jeunes automobilistes.

Le conseil de François !
Trouver une assurance auto jeune conducteur pas chère ? C’est tout à fait possible avec notre comparateur en ligne. Gratuit et sans engagement, il vous suffit simplement de nous précis vos besoins en matière de protection ainsi que votre budget. Notre équipe s’occupe de vous sélectionner les meilleures offres pour vous. Il ne vous reste plus qu’à choisir.
Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture