MENU

Polluer sur l’autoroute coûtera plus cher. Les députés européens ont voté une surtaxe aux péages des autoroutes pour les véhicules polluants, en fonction de la distance parcourue. En cas d’approbation du Conseil européen et des Etats membres, a rapporté Le Parisien le 5 juin dernier. Tous les véhicules seraient concernés d’ici 2026.

Les véhicules électriques aussi

Prenons l’exemple d’un trajet entre Paris (Ile-de-France) et Strasbourg (Bas-Rhin). Pour les 483 kilomètres parcourus, le surcoût se chiffrerait à 1,80 euro pour une voiture essence récente. La facture serait un peu plus salée pour une voiture diesel. Un modèle ancien (antérieur à 2003) devrait s’acquitter de 4,05 euros contre 2,87 euros pour un modèle récent. Même les véhicules électriques payeraient une obole de 50 centimes d’euro.

Le plus lourd tribut pèsera toutefois sur les épaules des routiers, qui conduisent des poids lourds jugés très polluants. En pratique, « un vieux camion à la norme Euro 2 paierait une redevance de 39,60 euros sur un trajet Paris-Strasbourg, alors qu’un poids lourd Euro 6 ne paierait que 14,40 euros de plus », explique l’eurodéputée Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy, présidente de la délégation socialiste française et rapporteuse du texte.

23,3 milliards d’euros par an

Cette nouvelle taxe doit financer des travaux d’amélioration des routes. « Il y a 136 000 kilomètres de réseaux autoroutiers en Europe et le principe est que les usagers participent au fait d’abîmer ces routes et de polluer », explique l’élue française. La nouvelle loi tiendra compte des particularités géographiques et topologiques. La taxe pourrait être plus forte dans certaines régions montagneuses car « la pente de la route, l’altitude ou les inversions de température le justifient ».

D’après Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy, cette réforme devrait rapporter 23,3 milliards d’euros par an. Certains axes français appliquent déjà la surtaxe pollueur-payeur. C’est le cas d’un tronçon de 104 kilomètres sur l’A63, dans les Landes. Les camions anciens payent jusqu’à 8 euros de plus, pour un péage dont le tarif normal atteint 35 euros. Le montant se calcule en croissant les données du boîtier de télépéage et un lecteur de plaque.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto