MENU

Les délais d’attente pour repasser le permis de conduire ont été réduits de 30 jours en moyenne, a annoncé ce jeudi le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, alors qu’il visitait un centre « externalisé«  d’examen du code dans un local du groupe La Poste à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Atteindre une attente moyenne de 45 jours

D’après les chiffres du Ministère de l’Intérieur, il fallait en moyenne 93 jours en 2013 pour repasser le permis B après un échec. Ce délai d’attente pour obtenir une autre place à l’examen a été réduit à 63 jours en 2016, a précisé Bruno Le Roux. En Seine-Saint-Denis, par exemple, le délai d’attente a été divisé par deux (de 161 jours à 80 jours) sur la même période, soit la plus forte baisse en France.


Bruno Le Roux souhaite réduire encore ces délais à une attente moyenne de 45 jours. Pour atteindre cet objectif, le ministre de l’Intérieur a annoncé vouloir poursuivre l’externalisation de l’épreuve du code. « Aujourd’hui, avoir le permis ce n’est plus trop dur » a déclaré le ministre après un échange avec des candidats qui venaient de passer leur examen du code. Le permis « coûte moins cher, est plus transparent, suscite moins de découragement » a ajouté le politicien (PS).

110.000 examens en plus par an

Dans le cadre de la réforme du permis de conduire engagée en juin 2014, l’externalisation du code est une mesure clé. Le gouvernement a confié la surveillance de cette première partie de l’examen à des opérateurs privés. Ce changement doit permettre aux inspecteurs du permis de conduire de se consacrer avant tout à l’épreuve de la conduite. La réforme du permis prévoit également la réduction de l’épreuve de conduite (32 minutes contre 35 auparavant).

Réduire le temps consacré à l’épreuve de conduite permettrait aux inspecteurs de faire passer « 110.000 examens supplémentaires par an« , selon le ministère de l’Intérieur. Les effectifs d’inspecteurs ont par ailleurs été renforcés, et des réservistes de la police et de la gendarmerie mobilisés pour organiser l’épreuve du code.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. roger leroux

      Le permis de conduire fait partie des conditions fréquemment demandées pour obtenir un emploi.
      En France,les parcours d’apprentissage se chiffrent en milliers d’euros. Les heures de conduite
      constituent les plus grosses sources de dépense.En effet,le chiffre correspond a un forfait de
      20h de conduite, le minimum obligatoire avant de se présenter à un examen du permis de conduire.
      Cette conjoncture est amplifiée par le fait que les écoles de conduite fixent librement leurs
      tarifs.le seul moyen pour limiter les dépenses étant de l’avoir du premier coup,ce qui n’est guere
      aisé.Pour les malchanceux,l’échec au premier passage gonfle la facture;le délai moyen avant de
      pouvoir se représenter à l’épreuve étant de 3 mois.Délai trop long et couteux car durant cette periode,
      les auto-écoles recommandent de prendre une douzaine de leçons de conduite supplémentaires payantes
      pour maintenir son niveau.Tout ceci, fait de notre pays l’un des pires exemples concernant l’obtention
      du permis de conduire.

    Comparer les devis auto