MENU

Bientôt la privatisation du permis de conduire ? Depuis trois ans déjà, les candidats peuvent s’adresser à des organismes privés pour passer le code. Cet automne, le gouvernement veut consulter tous les professionnels du secteur avant d’étendre la mesure à l’examen pratique.

Délais et accessibilité du permis

Depuis le 31 août dernier, les députés LREM Françoise Dumas (Gard) et Stanislas Guérini (Paris) mènent une mission parlementaire sur l’avenir de l’examen. Ils doivent notamment rencontrer les représentants des auto-écoles et des inspecteurs. « Nous avons encore des progrès à faire dans les délais d’attente pour repasser le permis comme dans l’accessibilité », explique Françoise Dumas à BFMTV. En France, il faut en moyenne 65 jours pour repasser le permis de conduire.

Ce délai cache de grandes disparités d’un département à l’autre. En Ile-de-France où la demande reste très forte, les candidats peuvent patienter jusqu’à trois ou quatre mois avant de pouvoir tenter leur chance. Par ailleurs, la démarche leur coûte très cher. Comptez en moyenne 1 844 euros dans une auto-école classique, contre 1 581 euros dans une auto-école en ligne. « S’il existe de nombreux dispositifs financiers, il faut les rendre plus transparents », insiste l’élue.

Plusieurs pistes de réforme

La Sécurité routière aurait déjà remis un document de travail sur le sujet, révèle Auto-Plus. L’organisme propose notamment de raccourcir le temps d’accueil et d’installation du candidat, pour fluidifier les passages. La Sécurité routière évoque aussi la possibilité d’embarquer deux autres élèves dans le véhicule pendant l’examen… Ou même de demander à l’inspecteur de s’installer sur la banquette arrière pour mieux évaluer le candidat.

L’idée d’une réforme déplaît fortement aux inspecteurs du permis de conduire. En tant que fonctionnaires, ils redoutent une réduction de leurs effectifs. Pour rappel, le programme Action publique 2022 prévoit une réduction de 120 000 postes. Du côté des auto-écoles, le syndicat Union Nationale des Indépendants de la Conduite (UNIC) estime que le système doit évoluer. Les deux députés rendront leur rapport d’ici le 15 décembre prochain, pour une réforme en janvier 2019.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto