MENU

Qui dit conduite « agressive », dit plus de pollution. Pour inciter les automobilistes à adopter les bons réflexes, l’Institut français des pétroles et des énergies nouvelles (IFPEN) propose une vignette Crit’Air connectée. L’organisme a déposé un brevet en ce sens, a rapporté L’Argus Pro le 9 octobre dernier.

Un « thermomètre personnel de pollution »

Cette vignette deuxième génération fonctionnerait comme un « thermomètre personnel de pollution ». Objectif : adapter l’usage de son véhicule à la qualité de l’air du jour. L’IFPEN propose déjà depuis janvier 2017 une application pour smartphone qui remplit cet office. Cette appli baptisée Geco Air fonctionne à l’aide d’un GPS. Elle détecte les déplacements du véhicule, analyse le style de conduite, puis établit le bilan CO2 du trajet.

Le conducteur reçoit sa note sous la forme d’une lettre, qui va de A pour « bonne qualité » à F pour « empreinte dégradée ». L’IFPEN a développé Geco Air avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). L’application compte déjà 4 000 téléchargements et 300 utilisateurs récurrents. L’IFPEN espère à terme que son système permettra de gérer les niveaux de pollution sur tout le territoire.

Une vignette connectée qui change de couleur

D’après l’organisme, une conduite optimale sur la route réduirait de 45% les émissions de Nox et de 10% celles de CO2. L’IFPEN a donc déposé un brevet pour transformer son « thermomètre personnel de pollution » en vignette Crit’Air connectée. Elle pourrait changer de couleur en fonction de la note de l’automobiliste. Cette vignette connectée communiquera en temps réel avec les infrastructures grâce à connexion RFID.

A terme, le dispositif réglementerait l’accès dans les zones à circulation restreinte (ZCR) ou le paiement du parcmètre. Les données enregistrées par la vignette connectée mesureront aussi les émissions de polluants liées à la circulation, rue par rue. Le premier prototype de cette vignette deuxième génération devrait arriver à la fin du premier trimestre 2018. L’IFPEN, l’Ademe et les pouvoirs publics doivent encore déterminer ses modalités d’utilisation.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto