MENU

A l’approche de la mobilisation des « gilets jaunes » qui se déroulera ce samedi 17 novembre, Edouard Philippe a dévoilé ce mercredi 14 novembre, sur RTL, une série de mesures pour compenser la hausse des prix du carburant dans le budget des ménages.

Le chef du gouvernement a notamment décidé de créer une « super prime » à la conversion pour les foyers aux revenus les plus faibles. « Nous allons faire en sorte que pour les 20% des Français les plus modestes, une super-prime soit créée qui permettra de passer à 4 000 euros », a précisé le Premier ministre qui a souligné que cette « super prime » sera financée « par le budget de l’État ».

Objectif : un million de primes sur l’ensemble du quinquennat

« On souhaite développer cette prime à la conversion automobile afin de se diriger vers certaines personnes et les accompagner dans l’achat d’un véhicule », a précisé le chef du gouvernement. Le dispositif actuel remporte un franc succès. Alors que l’objectif initial sur l’ensemble du quinquennat était de 500 000 véhicules éligibles, la prime devrait concerner 250 000 véhicules rien qu’en 2018. Le gouvernement souhaiterait donc désormais distribuer un million d’aides à la conversion d’ici 2022.

Actuellement, un acheteur qui met au rebut un vieux véhicule polluant peut bénéficier de cette prime allant de 1 000 euros à 2 500 euros pour l’achat d’un véhicule électrique neuf. Le dispositif avait déjà subi un aménagement au début de l’année, avec une extension à l’achat de véhicules d’occasions propres. En octobre dernier, les autorités envisageaient de l’étendre à l’achat de véhicules hybrides rechargeables neufs.

Un renforcement des indemnités kilométriques

Une autre mesure annoncée par le Premier ministre va bénéficier aux automobilistes, plus précisément à ceux qui passent beaucoup de temps sur les routes. Le gouvernement veut élargir le dispositif d’indemnités kilométriques « pour les petites cylindrées ». Les automobilistes effectuant au minimum « 60 ou 70 kilomètres » par jour sont concernés.

« C’est un avantage fiscal qui va être consenti aux gros rouleurs, entre guillemets, qui n’est pas du tout négligeable », a assuré Edouard Philippe sur RTL, sans préciser toutefois combien de ménages pourraient être concernés.

En revanche, le Premier ministre a confirmé la hausse des taxes sur les carburants et les énergies fossiles (fioul, gaz, etc.) l’an prochain.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto