MENU

Pour tirer le meilleur parti de l’innovation, rien ne vaut une bonne préparation. L’arrivée des voitures autonomes constitue le prochain défi de l’assurance auto. Jean-Marc Pailhol, responsable Market management & distribution chez l’assureur Allianz, se penche sur la question dans une interview accordée ce lundi 14 mai au magazine Challenges.

« Le pire serait de ne pas édicter de règles »

Les véhicules sans chauffeur arriveront sur les routes françaises dès 2020. Lundi dernier 14 mai, le gouvernement a présenté son plan de bataille pour le secteur automobile national. De leur côté, les assureurs anticipent une profonde transformation de leur modèle économique. En France, Allianz réalise 40% de son chiffre d’affaires avec l’assurance auto et « mobilités » en général. Pour mieux se préparer, l’assureur allemand a lancé le projet Allianz Explore.

Pour Jean-Marc Pailhol, la voiture autonome change la vision du risque et de l’assurance. « Le pire serait de ne pas édicter de règles et de laisser les victimes dans l’incertitude en cas de sinistre. Je pense pour ma part que la responsabilité doit reposer sur les industriels délivrant les algorithmes des futures voitures autonomes – quitte à ce qu’eux-mêmes se retournent, le cas échéant, vers les constructeurs auto, les conducteurs, etc. », explique-t-il.

Le futur de l’assurance repose sur les data

La voiture autonome pourrait changer la forme des contrats d’assurance auto. Si les fabricants d’algorithme deviennent responsables en cas d’accident, les contrats d’entreprise remplaceront les contrats individuels. Allianz pourrait passer de l’assurance auto BtoC à un produit purement BtoB, imagine Jean-Marc Pailhol. « Nous aurons l’obligation d’être très transparents et précis sur nos différentes prises en charge », précise le responsable.

Pour les futurs marchés de l’assurance, « la chasse aux data est ouverte » prédit Jean-Marc Pailhol. En conséquence, Allianz « se positionne le plus en amont possible pour en capter un maximum ». L’assureur allemand propose déjà des réductions de primes aux véhicules semi-autonomes équipés de systèmes d’aide à la conduite. Ses partenariats avec CityScoot ou encore DHL en Allemagne lui assurent déjà des données pour ajuster ses offres.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto