MENU

La Californie (Etats-Unis) modifie sa législation sur les voitures autonomes. Depuis le 2 avril dernier, une nouvelle règle autorise les essais sans la présence d’un conducteur derrière le volant. La California Public Utilities Commission (CPUC) a déposé une proposition de loi pour encadrer la présence de passagers dans le véhicule, rapporte Les Numériques.

Les expérimentations se multiplient

Les autorités veulent sensibiliser le grand public à la technologie des voitures autonomes. Depuis le début du mois, les entreprises comme Waymo, filiale d’Alphabet (maison mère de Google) ou Cruise (General Motors) multiplient les tests sur les routes californiennes. Les constructeurs doivent aujourd’hui demander l’autorisation au Department of Motor Vehicles (département des véhicules motorisés), précise Le Monde.

La CPUC souhaite inscrire la future réglementation dans le prolongement de la réglementation du Department of Motor Vehicles (DMV). Les constructeurs devront respecter certaines règles techniques. Pour compenser l’absence d’un conducteur humain prêt à reprendre le volant en cas de problème, le véhicule devra pouvoir être piloté à distance. En cas d’intervention, la police ou les secours sauront désactiver la fonction autonome.

Des règles strictes pour un usage public

L’Etat californien veut aussi encadrer l’utilisation de ces véhicules par le grand public. Les passagers auront au moins 18 ans, et le service restera gratuit. Les constructeurs ne pourront pas proposer de trajets vers les aéroports. Ils devront également posséder une  licence d’essai depuis au moins 90 jours avant le début du test. Kilomètres parcourus, trajets effectués, présence de passagers handicapés… Les constructeurs rendront à la DMV des rapports quotidiens.

Reste à savoir si les candidats se bousculeront au portillon, après l’accident mortel en Uber survenu en Arizona (Etats-Unis) fin mars dernier. La Californie reste l’un des états les plus stricts en matière de législation sur la circulation des voitures autonomes sur routes ouvertes. La commission discutera de cette nouvelle loi le 10 mai prochain. Elle devrait ensuite voter les différentes propositions pour encadrer le futur développement de la voiture autonome.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto