L’arrivée des voitures autonomes va impacter les chiffres de la sécurité routière. Cette évolution devrait signer à terme la quasi-disparition des accidents causés par l’erreur humaine, rapportait Les Echos dimanche dernier. Le nombre et le coût moyen des sinistres devraient baisser de 50% d’ici 2030, estime une étude du cabinet Exton Consulting. ​​​​​​​

Des accidents graves de plus en plus chers

Les voitures intelligentes éviteront surtout les chocs légers. Les accidents graves en revanche coûteront de plus en plus cher. Tout d’abord, la prise en charge médicale des victimes corporelles augmente tous les ans. Leur indemnisation suit le même chemin. Ensuite, le prix toujours des technologies embarquées dans les véhicules s’affiche toujours plus élevé. De quoi gonfler la facture au moment des réparations.

La typologie des accidents devrait également évoluer. Avant d’indemniser qui que ce soit, un assureur doit établir les responsabilités de chacun. Avec la voiture autonome, les dossiers vont se complexifier. Constructeurs automobiles, équipementiers fournisseurs de capteurs et de logiciels embarqués, ou encore les opérateurs de plateforme… Les accidents impliqueront davantage d’acteurs. Sans compter les risques de cyberterrorisme ou le piratage à distance des ordinateurs de bord.

Une boîte noire pour équiper les voitures

Dans ce contexte, la législation sur la responsabilité civile pourrait être entièrement remaniée. Auparavant, les conventions de Genève (1949) et de Vienne (1968) désignaient le conducteur comme responsable de son véhicule. La Commission économique des Nations Unies pour l’Europe impose aux constructeurs depuis mars 2016 d’équiper leurs nouveaux véhicules d’une boîte noire. Ce dispositif ressemble à celui des avions civils.

Cette boîte noire devrait fournir de précieuses données à l’assurance en cas d’accident. D’ici l’arrivée massive des voitures complètement autonomes, certains assureurs proposent des produits adaptés à la conduite assistée. Par exemple, Allianz France offre 25% de réduction pour assurer les véhicules autonomes. Ce produit a trouvé son public, puisque 80% de ses souscripteurs sont des nouveaux clients. La voiture autonome, un marché comme les autres pour l’assurance ?

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto