MENU

La voiture autonome n’a pas encore convaincu les Français. Ce lundi 14 mai, le gouvernement a présenté son plan d’action pour favoriser l’arrivée de cette technologie. L’institut de sondage Ipsos en a profité pour analyser le regard des consommateurs sur les véhicules sans chauffeur. L’étude a été publiée ce mardi 15 mai.

Faciliter la conduite utilitaire

Les Français n’ont pas l’air particulièrement emballés. 51% des automobilistes trouvent l’idée intéressante, mais se disent peu convaincus. Les réfractaires absolus (25%) se révèlent aussi nombreux que les futurs utilisateurs enthousiastes (24%). Cette réaction n’est pas très originale. L’étude menée dans 28 pays différents révèle une scission entre pays développés et pays émergents. D’une manière générale, les pays riches se montrent plus réticents.

Dans l’hexagone, devenir un jour propriétaire d’une voiture autonome (28%) s’envisage sous l’angle pratique. Les Français associent cette technologie à une conduite plus détendue (52%), plus confortable (52%) et plus agréable (51%). Nos compatriotes relèguent le mode autonome au domaine des assistants à la conduite. D’ici 10 ans, les Français imaginent s’en servir pour se garer (58%), sur de courtes distances (49%) ou en l’absence de passager (48%).

Garder le plaisir et le contrôle

En France, conduire rime avec une certaine forme d’hédonisme. Un Français sur deux (50%) se déclare réticent à utiliser la conduite autonome sur une route pittoresque, plaisante à conduire. « Cela démontre un réel attachement à la conduite, qui reste un plaisir pour de nombreux Français, pas encore tout à fait prêts à y renoncer », explique Jean-Pierre Carnevale, expert automobile au sein du département quali France d’Ipsos.

Plus que le plaisir, les Français veulent garder le contrôle. Quatre conducteurs sur dix préfèrent ne pas activer le mode autonome dans « des endroits inconnus, nécessitant plus de vigilance » (45%), en cas de circulation dense (45%) ou de mauvais temps (40%). « Confier sa sécurité à une intelligence artificielle a toujours suscité des incertitudes fortes, plus encore à la lumière des accidents qui ont impliqué des voitures autonomes », conclut Pauline Laujac, experte automobile chez Ipsos.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto