Les voitures électriques ont-elles toutes les vertus ? « En France, les émissions de gaz à effet de serre induites par la fabrication, l’usage et à la fin de vie d’un véhicule électrique sont actuellement 2 à 3 fois inférieures à celles des véhicules essence et diesel » indique une étude publiée en décembre dernier par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Jusqu’à 63% de CO2 en moins

L’étude a été menée par la Fondation pour la nature et l’homme, en partenariat avec la European Climate Foundation. Les chercheurs se sont penchés sur 6 voitures, toutes berlines ou citadines. Elles possédaient des motorisations électriques, hybrides et thermiques. Fabrication, usage, système « vehicle-to-grid », recyclage et seconde vie des batteries… Les chercheurs ont passé au crible l’impact écologique complet de ces véhicules.

Climat, énergies fossiles, écosystèmes, eaux et air… L’étude a tenu compte de 5 catégories d’impacts. Résultat, une berline électrique émettrait en moyenne 44% de gaz à effet de serre en moins qu’un véhicule diesel de la même gamme. Une citadine électrique produirait 63% de CO2 en moins qu’une citadine essence, détaille Libération. « L’impact sur le climat d’un véhicule électrique se situe principalement lors de la phase de production (75 %) » indique le rapport.

La question des batteries électriques

Par ailleurs, « 40% de l’empreinte environnementale (climat et écosystème) est liée à la fabrication des batteries ». Avec le développement des véhicules électriques, seule l’innovation dans la construction des batteries devrait limiter l’impact de ces véhicules sur l’environnement. Elles devraient devenir plus petites et plus compactes. En 2016, le véhicule électrique représentait entre 8% et 15% du potentiel d’acidification d’un Européen moyen.

L’avancée de la transition énergétique dessine 3 scénarios, d’après l’Ademe. Si la France respecte son objectif de 39% d’énergies renouvelables (ENR) en 2030, le bénéfice de la voiture électrique restera le même qu’aujourd’hui. Si la part d’ENR passe à 43% de la consommation d’électricité, l’impact des véhicules électriques diminuera de -5% en moyenne. Avec 15% d’ENR et 19% d’énergie fossiles, l’impact des véhicules électriques sur le changement climatique augmentera d’environ +20%.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto