MENU

Une solution au manque de bornes électriques ? L’institut de recherche Vedecom a créé un système pour recharger un véhicule pendant qu’il roule, rapporte 01Net. Les ingénieurs utilisent la charge par induction. Une plaque émettrice sur la route transmet l’énergie à une plaque réceptrice dans le véhicule.

15 centimètres de garde au sol

Vedecom a présenté son dispositif à Versailles (Yvelines) avec une Renault Twizy. Le véhicule roule sur une rampe, pour recevoir une charge de 2 kW du revêtement. En termes de puissance, c’est encore très peu. Vedecom cherche à faire fonctionner la recharge avec la garde au sol la moins contraignante pour les constructeurs. Pour que la recharge s’opère, le véhicule ne doit pas s’écarter de plus de 15 centimètres du sol.

La recharge par induction à grande échelle devrait bien se prêter aux grands axes urbains très empruntés. Vedecom compte améliorer la puissance pour atteindre en 22 kW et 30 kW. Le système ne permet pas encore de recharger les véhicules avec précision. Toutefois, la technologie fonctionne même avec un véhicule lancé à 100 km/h. C’est plus qu’il n’en faut à la Renault Twizzy. La petite Renault électrique ne dépasse le 80 km/h.

Une recharge 30% plus chère

Niveau coût, le prix de la charge augmente de 30% par rapport à une borne électrique traditionnelle. Pour être déployée à grande échelle, cette solution demande une adaptation des infrastructures routières. Vedecom estime que sa technologie pourrait être déployée d’ici à deux ans. Objectif, permettre aux véhicules électriques et hybrides de s’affranchir de leurs limites d’autonomie. Une option utile à l’heure du développement de l’automobile électrique.

La France compte près 23 000 bornes de recharge électriques sur son territoire. Cela représente une borne pour 5,7 véhicules électriques en circulation. Ce chiffre monte à une borne pour 6,8 véhicules en comptant les hybrides. L’hexagone respecte la norme européenne, qui réclame une recharge pour 10 véhicules. Ce bon résultat n’interdit pas d’investir dans de nouvelles infrastructures, ni de chercher des solutions alternatives à la recharge traditionnelle.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto