MENU

Google aussi aura sa voiture volante. Kitty Hawk a dévoilé ce lundi son projet Cora. Ce taxi électrique et autonome est financé par Larry Page, cofondateur de la firme de Mountain View. Les premiers tests ont été menés discrètement ces derniers mois en Nouvelle Zélande, révèle le New York Times.

Une vitesse de pointe à 180 km/h

Le pays du long nuage blanc a suivi le dossier dans le cadre d’un processus de certification officiel. Zephyr Airworks, filiale de Kitty Hawk, a reçu toutes les autorisations nécessaires pour faire voler son aéronef dans le ciel néo-zélandais. L’engin n’a pas besoin d’une piste de décollage, comme ce serait le cas pour un avion. Il fonctionne avec 12 rotors placés sur les ailes, tous alimentés par un moteur électrique. Cora décolle et atterrit à la verticale.

Le véhicule ressemble à un hélicoptère, en beaucoup moins bruyant. La plus grosse hélice placée derrière la cabine lui permet de se déplacer comme un avion, souligne NumeramaUne fois dans les airs, l’aéronef atteint sa vitesse de croisière à 150 km/h. Il peut même pousser jusqu’à 180 km/h en vitesse de pointe. Cora évolue à une altitude comprise entre 150 et 910 mètres. L’engin dispose de 100 kilomètres d’autonomie.

 

Un réseau commercial lancé d’ici 3 ans

Cora fonctionne sans pilote, avec 2 passagers au maximum à son bord. La voiture volante met l’accent sur la sécurité. L’engin embarque « trois ordinateurs de vol indépendants, chacun calculant sa position. S’il y a un problème avec l’un d’eux, Cora peut toujours naviguer de façon fiable », assure Kitty Hawk. Les hélices fonctionnent aussi de manière indépendante. Pour rassurer les plus anxieux, Cora dispose aussi de parachutes au cas où.

Ce véhicule non-polluant et fiable doit être « la prochaine étape logique de l’évolution des transports », explique Fred Reid, directeur général de Zephyr Airworks. L’entreprise prévoit de lancer un réseau commercial de taxis volants en Nouvelle-Zélande d’ici 3 ans, rapporte Le Journal du Geek. Zephyr Airworks compte damner le pion à UBern qui a annoncé en novembre dernier les premiers vols de démonstration de ses taxis volants autonomes pour 2020.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto