MENU

Chez Airbus, le projet de taxi volant autonome se précise. Le groupe a testé avec succès le système de propulsion de CityAirbus, son projet de voiture volante. Les ingénieurs d’Airbus Helicopters ont pu « s’assurer des performances et du comportement » de chaque hélice, a annoncé Airbus ce mardi.

Un taxi pour transporter 4 passagers

Les essais ont également permis d’éprouver le système d’intégration de l’unité de production avec les hélices, le moteur Siemens de 100 kW et tous les systèmes électriques, détaille L’Usine Nouvelle. CityAirbus pourra décoller et atterrir verticalement. Le futur taxi des airs autonome devrait transporter 4 passagers à travers des villes aujourd’hui congestionnées par la circulation automobile. Selon Airbus, 60% de la population mondiale sera urbaine en 2030.

Cette proportion d’habitants des villes représente une augmentation de +10% par rapport à aujourd’hui. Les embouteillages qui perturbent la mobilité ne sont donc pas prêts de disparaître… à moins de les contourner. Pour Airbus, c’est une façon de débarrasser les usagers de la route du stress lié au trafic en « survolant les embouteillages grâce à la simple pression d’un bouton ». Conçu pour les grands voyageurs, le futur taxi volant permettrait de relier les gares aux aéroports.

Un vol de 30 minutes à 120 km/h

Ce multicoptère à propulsion électrique file à une vitesse de 120 km/h pour des trajets de 50 kilomètres. L’autonomie du CityAirbus durera 30 minutes, d’après les informations révélées au Salon du Bourget en juin dernier. Airbus n’a pas encore fixé le prix de la course en taxi volant autonome. Dans un premier temps, l’engin volant emportera avec lui un pilote humain. Sa principale fonction consistera à rassurer les passagers.

L’objectif du CityAirbus reste cependant l’autonomie totale. « Avec ces essais, nous avons désormais une meilleure compréhension des performances du système de propulsion électrique » se félicite Marius Bebesel, ingénieur en chef du projet CityAirbus. Au premier trimestre 2018, les ingénieurs procéderont à une mise sous tension de l’ensemble propulsif (moteurs et systèmes électriques), rappelle Air-Cosmos. Les premiers essais sans pilote dans les airs sont prévus pour fin 2018.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. fabian

      Peut-on savoir dans quelle fourchette de prix sera ce type de voiture volante ?
      Merci

      1. Tim, service client lesfurets

        Bonjour,

        Pour le moment le prix d’un modèle de CityAirbus n’a pas filtré et ne sera normalement pas disponible à la vente pour les particuliers.

        Merci de votre fidélité et à bientôt sur lesfurets 🙂

    Comparer les devis auto