MENU

Assurance Aleko

Comparez les devis d'assurance auto pour votre Aleko et économisez en moyenne 308€ à garanties équivalentes*
Comparer

Histoire du constructeur Aleko


A propos
de Aleko


L’histoire d’ALEKO en France est pour le moins originale puisque le nom d’une voiture russe importée dans l’hexagone, véhicule qui n’était qu’une copie de la très française Simca 1307. Sortie de l’usine Moskvitch 10 ans après l’original, l’ALEKO est importée par Jacques Poch, ce en supplément des Skoda et des Lada.

La tentative de conquête du marché européen de la part de Moskvitch débute en 1964 avec la 408. Deux ans plus tard, le constructeur russe reçoit l’aide de Renault pour la construction de deux nouvelles usines.

En 1968, Moskvitch dévoile la 412 qui va se révéler un des rares succès de la marque en étant vendue au Royaume-Uni, en France ou encore en Norvège. Les modèles Moskvitch sont toutefois loin de concurrencer ceux des constructeurs européens en matière de fiabilité et surtout de finition.

En 1976, la Simca 1307 est désignée voiture européenne de l’année. Cette voiture séduit le ministre soviétique de l’Industrie automobile, ce dernier allant même jusqu’à conseiller les dirigeants d’AZLK (ancien nom de Moskvitch) de s’en inspirer.

 Le message est entendu et plusieurs Simca 1307 arrivent au « Centre d’études » de Moskvitch pour y être démontées et examinées de très près.

Les temps forts de
la marque


  • 1986 : Le résultat est la Moskvitch 2141 qui au Mondial de Paris sous le nom d’ALEKO. Bien que très ressemblante à la Simca 1307, l’ALEKO ne partage aucune pièce avec elle. Le moteur de la voiture russe est de plus placé en position longitudinale alors qu’il est transversal sur la Simca.
  • 1990 : Pour séduire les acheteurs potentiels français, Jacques Poch tente d’améliorer le modèle original. Les versions de l’ALEKO importées affichent une silhouette plus sportive grâce à un becquet arrière, des jupes latérales et une calandre modernisée. Elle est ainsi déclinée en deux versions : S et SL avec compte-tours et peinture métallisée.
    Ces améliorations de l’ALEKO ne parviennent toutefois pas à faire oublier la qualité médiocre de certains de ses matériaux et une finition pour le moins légère. Cinq ans après son arrivée en France et malgré les efforts de l’importateur, l’ALEKO disparaît du catalogue.
  • 1998 : La Moskvitch ALEKO est équipée d’un moteur 2 L Renault. Elle est alors déclinée en version pick-up, fourgonnette et même ambulance.
  • 2001 : La société surendettée est mise en liquidation judiciaire et l’usine de Moscou est laissée à l’abandon.

Combien coûte d’assurer une Aleko ?


Vous souhaitez souscrire une assurance voiture au meilleur prix pour votre Aleko et avec des garanties optimales ?

Le comparateur d’assurances LesFurets.com vous permet d’économiser en moyenne 49% sur votre police d’assurance en comparant les devis assurance auto en ligne de nombreux assureurs et courtiers en quelques minutes.

En fonction de l’assurance désirée : une assurance au tiers, une assurance auto tout risque ou une formule intermédiaire, nous vous proposons plusieurs assurances pour votre Aleko.

Quel que soit votre situation, vous trouverez une formule adaptée : assurance auto conducteur malussé, assurance auto pour résilié, jeune permis à la recherche d’une première assurance, senior expérimenté. A chacun son assurance.

Aussi, avec la loi Hamon vous pouvez désormais résilier et changer d’assureur pour votre véhicule, simplement et rapidement.

Avec le comparateur LesFurets.com, trouvez les tarifs d’assurance pour Aleko et recevez votre peluche officielle d’Hervé ou François.


Comparer les assurances auto

Baromètre des prix de l'assurance auto en France

  • Assurance voiture Grenoble
  • Assurance voiture Villeurbanne
  • Assurance voiture Toulon
  • Assurance voiture Le Havre
  • Assurance voiture Saint-Étienne
Découvrez les tarifs pour votre ville

L'avis de nos clients

8.3/10
de satisfaction utilisateurs sur 10825 avis
Économisez 308€*
en moyenne sur le prix de votre assurance auto et recevez votre cadeau futé
Je compare