Assurance auto pour l’étranger : comment ça marche ?

Vous avez eu un accident de voiture à l’étranger et vous voulez savoir si votre assurance auto prendra les frais en charge ? Tout dépend :

  • Du pays dans lequel l’accident a eu lieu. En effet, la police auto française, ou carte verte, fait automatiquement office de carte internationale d’assurance automobile, mais pour certains pays seulement (appartenant à l’Espace économique européen). Pour circuler avec votre voiture dans un pays hors carte verte, la souscription d’une assurance au tiers supplémentaire est obligatoire.
  • De votre contrat. En effet, si vous êtes responsable de l’accident et ne disposez que d’une assurance au tiers, vous devrez financer vous-même les réparations de votre véhicule, exactement comme si l’accident avait eu lieu en France.

Quelle indemnisation pour un accident à l’étranger ?

De plus, attention. Même si votre assurance automobile internationale est valable dans le pays où le sinistre a eu lieu et que vous êtes assuré tous risques, l’indemnisation pour un accident de la circulation à l’étranger peut s’avérer une procédure longue et compliquée :

  • Si vous n’êtes pas responsable et que c’est l’assurance étrangère qui va vous rembourser les frais de réparation de votre voiture, vous devrez peut-être faire face à de longs délais et à une indemnisation minime, selon la législation du pays impliqué.
  • L’assureur étranger dispose de 3 mois pour trouver un accord avec le vôtre en France. Passé ce délai, vous pourrez saisir le FGAO, qui prendra en charge votre demande.

Accident de voiture à l’étranger et assurance protection juridique automobile

De plus, dans le cadre d’un accident de voiture à l’étranger, de nombreux obstacles peuvent se présenter : vous ne maîtrisez pas bien la langue du pays et êtes dans l’impossibilité de communiquer avec les autorités, vous ignorez tout des lois… Un accident de voiture à l’étranger est, par définition, source de litiges.

C’est pourquoi, pour vous protéger, il peut être utile de contracter une assurance protection juridique automobile avant de partir :

  • Si cette dernière figure déjà dans votre contrat, assurez-vous qu’elle couvre les déplacements hors des frontières françaises.
  • Dans le cas où elle n’a pas été souscrite à la signature du contrat, il est généralement possible de la faire ajouter au travers d’un avenant rédigé par votre assureur.

L’assurance protection juridique automobile, comment ça marche ?

  • En cas d’accident et de litige, il suffit d’appeler le numéro de téléphone indiqué sur le contrat pour activer l’assistance juridique.
  • Celle-ci, qui a pour mission de défendre vos droits et de les faire valoir face aux tiers impliqués, peut mettre à votre disposition tant les services d’un traducteur que ceux d’un avocat. Le plus souvent, vous n’avez même pas besoin d’avancer le montant des honoraires.
Le conseil d'Hervé !
Comme pour la plupart des garanties d’un contrat d’assurance automobile, le niveau d’une assurance de protection juridique varie d’une formule à l’autre au sein d’une même compagnie et bien sûr d’un assureur à l’autre. Pour trouver la meilleure offre, servez-vous de notre comparateur en ligne.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto