MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

Accident avec un sanglier : des dégâts souvent importants

D’après la sécurité routière, 45% des voitures sont irréparables après un choc avec un sanglier ou un accident causé par un chevreuil. L’ampleur des dégâts dépend de deux critères principaux : la vitesse à laquelle le véhicule roulait et le poids de l’animal… en décembre dernier, dans le sud de la France, un camion a percuté un sanglier adulte de 122 kilos pour vous donner une idée.

Et même lorsqu’il n’y a pas de collision avec l’animal, il n’est pas rare de voir une voiture faire une sortie de route ou des tonneaux pour l’éviter. Ainsi, les dégâts matériels peuvent être très importants, mais ils peuvent aussi s’accompagner de dommages corporels pour les conducteurs et leurs passagers.

Que faire après un accident avec un sanglier ?

Règle numéro 1 : ne vous approchez pas de l’animal

Un animal sauvage blessé peut être très dangereux et personne n’a envie d’être chargé par un sanglier énervé de 100 kg ! Même s’il est mort, vous devez obtenir l’autorisation des forces de l’ordre pour le déplacer, sous peine d’être accusé de braconnage.

Règle numéro 2 : signalez matériellement l’accident

Surtout si votre véhicule est immobilisé sur la chaussée et/ou si l’animal gêne la circulation. Vous devez prévenir les autres usagers en priorité afin de ne pas aggraver la situation en provoquant un carambolage. Pour cela, placez votre triangle de sécurité au bord de la route, à environ 50 mètres du lieu de l’accident, et mettez votre gilet jaune.

Règle numéro 3 : prévenez la police ou la gendarmerie

Signalez-leur que vous avez été victime d’un accident avec un animal sauvage. Attendez-les sur place afin qu’ils puissent établir avec vous le constat d’accident. En cas de dommages corporels, ce sont eux qui avertiront les secours.

Règle numéro 4 : récupérez un maximum de preuves

Pour être indemnisé par votre assurance, vous devrez expliquer l’accident et ses conséquences. Recueillez ainsi des photos de la scène, mais aussi le témoignage d’éventuelles personnes présentes et les poils de l’animal si vous le pouvez.

Règle numéro 5 : faites marcher votre garantie assistance

Si votre contrat d’assurance auto comprend l’assistance dépannage, contactez votre assureur. Cette garantie permet généralement le remorquage et le dépannage du véhicule assuré, ainsi que le rapatriement du conducteur et de ses passagers.

Accident sanglier : qui est responsable ?

La principale difficulté pour vous faire indemniser si vous avez percuté un sanglier, c’est l’absence de tiers responsable. Mais sachez qu’il est tout de même possible de désigner un responsable si vous pouvez apporter des preuves suffisantes de son implication :

  • Le propriétaire si c’est un animal qui n’est pas censé être en liberté.
  • La société de chasse ou l’association de la région qui laisse proliférer le gibier.
  • Les chasseurs eux-mêmes s’ils poursuivaient l’animal à l’origine de l’accident, ou la préfecture/la mairie s’il s’agissait d’une battue administrative.
  • Le département ou la commune du lieu de l’accident en invoquant un défaut de signalisation (pas de panneaux annonçant le risque) ou de protection (grillage).

Notez que ce type de procédure est souvent long et complexe, et qu’il demande même parfois le concours d’un avocat.

Accident sanglier et assurance : comment faire ?

Déclarez le sinistre à votre assurance

Vous devez adresser une déclaration d’accident à la compagnie qui assure de votre véhicule. Vous devez joindre à cette déclaration un double du constat d’accident établi par les forces de l’ordre. Vous devez également donner à votre assureur les détails de l’événement : date, heure, lieu exact, et expliquer comment l’accident a été causé par un chevreuil, un sanglier, ou tout autre animal sauvage.

Notez qu’un accident avec animal sauvage est considéré comme un cas de force majeure, imprévisible et indépendant de votre volonté, ainsi aucun malus ne vous sera appliqué.

Votre indemnisation dépendra de votre contrat d’assurance auto

L’indemnisation perçue suite à un accident avec un chevreuil, une biche ou un sanglier dépendra en effet de la formule choisie (Tiers, Tiers Plus, Tous Risques) et des garanties et options souscrites dans votre contrat, mais aussi du type de dommages (matériels ou corporels) causés.

  • Si vous êtes assuré au tiers : seuls les dommages corporels subis par vos passagers seront pris en charge par la garantie de responsabilité civile. Les dommages matériels, et vos propres dommages corporels, ne vous seront pas indemnisés. Sauf si vous êtes couvert par des garanties supplémentaires comme la garantie « dommages corporels du conducteur » ou la garantie « dommages tous accidents ».
  • Si vous avez souscrit à une assurance tous risque : vous êtes couvert pour tous les dommages corporels et matériels que vous pouvez causer à un tiers et à vous-même en tant que conducteur, quel que soit le type d’accident ou sa cause.

Vous pouvez aussi faire une demande d’indemnisation auprès du FGAO

Si vous ne bénéficiez d’aucune couverture pour les dommages corporels que vous avez subi suite à un accident avec un chevreuil ou un autre animal sauvage, vous pouvez toujours vous adresser au Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires, le FGAO. Dans la plupart des cas, c’est votre assureur qui va se charger de le contacter, mais vous pouvez aussi lui adresser directement votre demande d’indemnisation.

Attention cependant : le FGAO ne pourra vous indemniser que s’il y a eu une collision avec l’animal. Si, par exemple, votre accident est dû à une sortie de route pour éviter une biche ou un sanglier, mais que vous ne l’avez pas percuté, ça ne fonctionnera pas.

L’indemnisation du FGAO peut également intervenir pour compléter celle de votre assurance si celle-ci se révèle insuffisante.

Le conseil d'Hervé !
Vous vivez dans une région où les accidents de voiture causés par un animal sauvage sont courants ? Vous empruntez régulièrement des routes situées en bordure de forêt ? Mais êtes-vous bien couvert ? lesfurets vous accompagne dans le choix d’une formule d’assurance qui vous indemnisera correctement, quel que soit le sinistre. Exprimez vos besoins et nous vous proposerons toutes les offres adaptées, leurs garanties et leurs tarifs, à vous de choisir !
Comparer les devis auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto