MENU

Pourquoi ai-je écopé d’une amende pour stationnement ?

Il existe différentes raisons qui pousseront les agents de stationnement à vous verbaliser. Si vous vous garez sur un passage piéton, vous gênez les piétons qui doivent traverser et leur faites prendre des risques, une amende vous sera délivrée. Si vous vous garez sur une place pour personnes handicapées et que vous n’avez pas de GIC, là encore, vous serez verbalisé. Mais les possibilités sont nombreuses. Il est en effet interdit de se garer sur une place dédiée à la livraison, sur un trottoir lorsque l’on empêche les piétons de passer, sur un bateau, sous un panneau interdit de stationner (cela semble évident), etc. Et n’oubliez pas que le stationnement est parfois payant et que vous devrez placer un ticket en vue sur votre tableau de bord.

Notez qu’il existe deux catégories de contraventions pour les stationnements à savoir l’amende pour stationnement gênant et l’amende pour stationnement dangereux. Dans le premier cas, on gêne les piétons, les deux-roues, etc. dans le second cas, on enlève de la visibilité par exemple aux autres usagers de la route. Une amende pour stationnement gênant est une amende de 2e classe, elle est sanctionnée par une amende de 35 euros au tarif normal tandis que l’amende pour stationnement dangereux est de 135 euros.

Quels sont les recours possibles ?

Bien sûr, lorsque l’on écope d’une amende, on se demande naturellement de quelle manière il est possible de la contester. C’est à l’Officier du Ministère Public, l’OMP, que vous devrez vous adresser par courrier. Pour cela, il faudra être à même d’argumenter sur le fait que l’amende n’est pas justifiée et ça, ce n’est pas le plus simple. Si nombre de Français choisissent de payer leur amende, d’autres cherchent des astuces pour y échapper. Pour cela, certains trouvent des ruses diverses et variées. Prenons l’exemple de l’absence du ticket d’horodateur sur le tableau de bord. Il peut tout à fait arriver qu’en fermant la portière, le ticket s’envole et tombe dans la voiture.

Dans ce cas, il est tout à fait possible de tenter sa chance en envoyant ce fameux document avec sa contestation afin de prouver sa bonne foi. Mais saviez-vous que certaines personnes n’ayant pas payé demandent son ticket à un autre automobiliste qui était là dans les mêmes horaires ? C’est osé, mais ça peut marcher. D’autre part, vérifiez bien que l’avis de contravention ne comporte pas de mention erronée. En effet, si l’agent de stationnement s’est trompé d’une lettre ou d’un chiffre, ne payez pas, votre voiture n’est naturellement plus concernée. Enfin, prenez une photo si vous jugez que vous n’êtes pas en infraction et espérez la clémence de l’OMP.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto