Assurance auto : quels sinistres ne comptent pas pour mon malus ?

Rappel : qu’est-ce que le bonus-malus ?

Le principe du bonus-malus n’est pas compliqué à comprendre, on pourrait même le résumer de la sorte :

Pour chaque accident responsable, votre compagnie d’assurance vous imposera un malus, c’est-à-dire une majoration du montant de votre prime annuelle. Ce principe est défini par le Code des assurances (l’annexe de l’article A121-1) selon un barème commun à tous les assureurs.

Un sinistre entraîne-t-il systématiquement un malus ?

Fort heureusement pour vous, non.
En premier lieu, si votre responsabilité n’est pas engagée, votre assureur ne vous sanctionnera bien évidemment pas.

De même, si vous avez un bonus maximum depuis au moins 3 ans chez le même assureur, vous ne vous verrez appliquer aucun malus lors de votre premier accident responsable. Un peu comme si votre compagnie d’assurance vous offrait une seconde chance en récompense de votre bon comportement.

Par ailleurs, il existe d’autres situations dans lesquelles vous ne serez pas malussé, quelles que soient les circonstances.

Les sinistres qui n’entraînent pas de malus

Si votre voiture est endommagée alors que vous étiez correctement stationné, vous ne vous verrez pas appliquer de malus. Notez bien cependant que vous ne serez indemnisé que si vous avez souscrit une assurance tous risques.

Enfin pas de malus non plus si le sinistre implique une de vos garanties :

Pourquoi c’est important ?

Parce qu’en cas d’accident 100 % responsable, votre coefficient augmentera de 25 % alors que normalement, il diminue de 5 % chaque année sans sinistre.

Par exemple, si vous payiez 500 € de prime d’assurance auto, sans accident, celle-ci passerait à 475 € l’année suivante. Mais si vous avez un accident et que votre responsabilité est totale, votre prime passera à 625 €.

Si votre responsabilité est partielle, votre coefficient n’augmentera que de 12,5 %, soit une hausse de 62,5 euros pour une prime annuelle de base de 500 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    5 commentaire(s)

    1. RAMBOUR

      en rentrant sur mon parking j’ai mal négocier le tournant
      Et j’ai brossé ma voiture, portière et aile arrière, contre
      Un mur en pierres apparentes , les rayures sont profondes
      Et sur toute la longueur
      Mon assureur est la GMF j’ai un bonus 50
      Assurée tout risque
      Bon conducteur je n’ai jamais eu d’accident
      Vais je perdre mon bonus ?

      1. LesFurets

        Bonjour Rambour,

        Si vous bénéficiez du bonus maximum depuis au moins 3 ans, votre premier sinistre n’occasionnera aucun malus, et ce indépendamment de votre degré de responsabilité. Néanmoins, il vous faudra 3 ans sans accident responsable pour récupérer votre bonus maximum.

        En espérant vous avoir aidée,

        Bonne soirée et à bientôt sur LesFurets.com

    2. sanjaun

      bonjour, mon mari a reçu littéralement un rocher sur le haillon arrière de la voiture en descendant la vallée (chute de pierre assez fréquente), nous avons donc du faire réparer en faisant marcher l’assurance (390€ de franchise) et ou bout de 2 mois je constate qu’il mettent la responsabilité totalement engagée 100% a mon mari. Est-ce normale??

      1. LesFurets

        Bonjour Sanjaun,

        Tout dépend de la justification de votre assurance.
        Sachez que vous pouvez contester la décision de votre assureur. Pour savoir comment faire : https://www.lesfurets.com/assurance/guide/savoir-contestation-de-refus-dindemnisation.

        En espérant avoir pu vous aider, merci de votre fidélité et à bientôt sur LesFurets.com.

    3. gilles

      Il y a un cas un peu curieux : vous fournissez un relevé d’information pour changer d’assurance : ce relevé mentionne que vous avez eu un accident non responsable l’année dernière ex : on est venu vous heurter en stationnement.
      Et bien ce fait fera que vous serez pénalisé par votre nouvel assurance , votre bonus ne changera pas mais vous payerez plus cher que celui qui n’a rien eu …
      c’est du vécu…