nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez en moyenne 360€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

Large choix d'assurances, connues ou non.Abshat


Voir toutes nos marques
Partager sur

En 2020, 22% des voitures produites en France étaient électriques et hybrides (soit environ 300 000 véhicules). En 2030, ce sont près de 2 millions de voitures électriques et hybrides qui devront sortir des usines selon le plan France 2030 annoncé par Emmanuel Macron.

Mais qu’en pensent les Français ? Est-ce qu’ils sont déjà en train de s’équiper de voitures électriques ? Quelles marques et modèles privilégient-ils ? Et qui sont les conducteurs de voitures électriques ? Avec plus de 7 millions de devis d’assurance automobile demandés sur notre site lesfurets.com entre janvier 2019 et septembre 2021, nous avons enquêté.

La mobilité électrique ne cesse de gagner du terrain

Le nombre d’immatriculations de voitures électriques n’a cessé d’augmenter ces dernières années pour atteindre le chiffre record de 110 912 nouvelles immatriculations en 2020 d’après Automobile Propre, site d’information sur les voitures électriques et hybrides.

Et cette tendance se renforce encore en 2021 avec déjà 106 934 nouvelles immatriculations de voitures électriques sur la période janvier-septembre.

Les nombreuses mesures incitatives mises en place par le Gouvernement ne sont pas étrangères à ces chiffres : la prime à la conversion et le bonus écologique qui permettent de bénéficier d’une aide à l’achat d’une voiture hybride ou électrique pouvant aller jusqu’à 5000€, mais aussi le renforcement du réseau de bornes de recharge. Aujourd’hui, la France serait l’un des pays les mieux équipés d’Europe avec pas moins de 43 700 bornes publiques sur tout le territoire, dont 4 000 bornes à haute et très haute puissance.

Assurance des voitures électriques et hybrides : des demandes en forte hausse sur notre site

De nouvelles mesures incitant à l’achat de véhicules « propres », mais aussi de nouvelles restrictions à l’encontre des voitures thermiques : fin de la production de véhicules à motorisation thermique, zones à faibles émissions dans toutes les principales villes de France, interdiction des voitures diesel dans le Grand Paris dès 2024… qui accélèrent également le développement du marché des hybrides et électriques.

Sur le site lesfurets.com, on dénombre ainsi une hausse de 91% des demandes de devis pour assurer une voiture électrique en seulement 2 ans (et une hausse de 113% des demandes de devis pour assurer une voiture hybride) alors même que les demandes de devis pour des voitures thermiques ont tendance à baisser.

Entre janvier et septembre 2019, les demandes de devis d’assurance pour voitures électriques représentaient 0,6% des demandes globales (et 0,75% pour les voitures hybrides). Aujourd’hui on parle de plus d’1,50% (et 2% pour les voitures hybrides).

Des tarifs d’assurance en général moins chers pour les voitures électriques que pour les voitures thermiques

Globalement, la prime moyenne d’une assurance auto pour voiture électrique est moins élevée que la prime moyenne observée chez lesfurets en 2021. Quand il vous coûtera en moyenne 534€/an pour assurer une voiture au tiers et 823€/an en tous risques, la prime moyenne d’une assurance auto pour voiture électrique est de 405€/an pour une formule au tiers et 670€/an pour une formule tous risques.

Mais lorsque nous comparons le prix moyen des assurances pour les modèles électriques préférés des Français avec leurs équivalents thermiques, la tendance s’inverse. La Renault ZOÉ, par exemple, affiche des tarifs d’assurance un peu plus onéreux que son équivalent thermique la Renault CLIO V.

Cette tendance se confirme avec la Peugeot 208 II. En comparant, à profil équivalent, le prix d’une assurance auto tous risques pour une Peugeot 208 II électrique et pour Peugeot 208 II essence, on constate une différence de 105€ au profit du thermique.

Mais il faut rester prudent avec ces chiffres. C’est une tarification moyenne et bien d’autres critères que la motorisation entrent en compte dans le calcul d’une prime d’assurance. C’est que rappelle notre Directeur Général Rami Karam :

« Dans la réalité, ces chiffres sont difficilement comparables car la constitution du prix d’une assurance agrège des valeurs de véhicules, des profils de risques et des usages très différents. En effet, si l’on met de côté le profil des conducteurs et l’usage du véhicule, la valeur marchande de ce dernier impacte également fortement les tarifs. Plus un véhicule sera cher à l’achat, plus la prime d’assurance sera élevée. Mais il n’y a pas de règle absolue et chaque assureur a des critères spécifiques pour déterminer la prime d’assurance du véhicule. L’assureur peut par exemple considérer qu’un véhicule électrique va parcourir moins de distance du fait de son autonomie, que le conducteur roulera aussi moins vite qu’avec un véhicule thermique ce qui influera sur la facture finale. Pour avoir une idée plus précise des tarifs pratiqués, Il est judicieux de comparer des véhicules dont la valeur marchande est similaire ».

prix assurance voiture électrique

Qui sont les conducteurs de voitures électriques en France ?

Chez lesfurets, les conducteurs de voitures électriques sont principalement des hommes (73%) qui ont entre 26 et 45 ans (53%) et qui sont mariés (41%).

Que fait le conducteur de voiture électrique dans la vie ? Il est principalement salarié (32%) voire salarié cadre (27%), fonctionnaire (10%) ou chef d’entreprise (7%).

Comment utilise-t-il sa voiture électrique ? Il l’utilise principalement pour ses trajets privés et pour aller au travail (69%), et il parcourt entre 10 000 et 20 000 km/an.

Où gare-t-il sa voiture électrique la nuit ? Dans un box fermé pour la majorité (46%), alors que seuls 29% des conducteurs de voitures thermiques les stationnent dans un box fermé. Les conducteurs de voitures électriques ne sont que 9% à garer leur auto dans la rue, contre 21% des propriétaires de voitures thermiques.

Où vit le conducteur de voiture électrique ? Sans surprise, en ville ! Dans les départements des principales grandes agglomérations de France ou en zone périurbaine à forte densité de population :

  1. Bouches-du-Rhône (Marseille)
  2. Nord (Lille)
  3. Yvelines (Versailles)
  4. Rhône (Lyon)
  5. Seine-et-Marne (Melun)
  6. Hauts-de-Seine (Nanterre)
  7. Alpes-Maritimes (Nice)
  8. Gironde (Bordeaux)
  9. Haute-Garonne (Toulouse)
  10. Paris

Il est d’ailleurs intéressant de voir Paris figurer dans le top 10 des départements où résident les possesseurs de voitures électriques. Dans une ville où le taux de possession de voitures est très faible, la mobilité électrique semble plaire.

Cette comparaison entre les départements où il y a le plus de voitures thermiques et ceux où il y a le plus de voitures électriques est très intéressante, vous allez voir !conducteurs de voitures électriques

La voiture électrique : l’apanage d’une population citadine active plutôt aisée

Les données démographiques de notre étude nous le montrent bien : quand les possesseurs de voitures électriques sont à 27% des salariés cadres, ceux-ci ne représentent que 11% des possesseurs de voitures au global. Idem pour les chefs d’entreprise qui représentent 7% des possesseurs de voitures électriques contre 2% au global.

A contrario, les étudiants et les demandeurs d’emploi représentent respectivement 13% et 7% des possesseurs de voitures au global contre 4% et 2% des possesseurs de voitures électriques.

On observe aussi que la voiture électrique est davantage présente dans les départements avec une population plus aisée. Les Hauts-de-Seine par exemple (département dont le revenu médian par habitant est parmi les plus élevés de France selon l’Insee : 28 040€/an) se positionnent à la 6e place des départements comptant le plus de possesseurs de voitures électriques, et seulement à la 18e place pour les possesseurs de voitures en général.

À l’inverse, la Seine-Saint-Denis (revenu médian par habitant : 17 740€/an) se situe seulement à la 18e place pour les possesseurs de voitures électriques et à la 7e place pour les possesseurs de voitures au global.

Mais l’achat de voitures électriques tend à se démocratiser. On voit par exemple que la part des salariés possédant une voiture électrique a augmenté de près de 4% entre 2019 et 2021. Une nouvelle tendance due à la commercialisation de modèles électriques plus accessibles, mais aussi avec plus d’autonomie. C’est le cas par exemple de la Tesla Model 3 qui affiche un prix à partir de 43 800€ et une autonomie supérieure à 600 km.

Et dans un classement jusque-là dominé par la Renault ZOÉ, c’est la Tesla Model 3 qui devient la voiture électrique préférée des Français en 2021.voitures électriques préférées des Français

Le conseil de François !
Thermique, hybride, électrique… quelle que soit la motorisation de votre voiture, lesfurets ont l’assurance auto qu’il vous faut ! Grâce à notre trentaine d’assureurs partenaires, vous trouverez la couverture idéale pour votre voiture et, à garanties équivalentes, vous pourrez économiser en moyenne 360€/an sur votre assurance auto. Ce serait dommage de s’en priver.
Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture