Les critères de tarification liés au véhicule

Qui dit assurance auto dit auto. Dès lors, on ne vous apprendra rien en vous disant que votre voiture occupe une place centrale dans la tarification de votre couverture. Plusieurs éléments sont ainsi pris en compte.

1 – Ses caractéristiques

Si l’historique de conduite suit le conducteur et non le véhicule (cf le bonus-malus), il n’en demeure pas moins que l’assurance auto ne couvre pas le souscripteur mais sa voiture.
C’est pourquoi les caractéristiques du véhicule pèsent lourd dans le calcul de votre prime d’assurance. Sont pris en compte :

La motorisation de votre véhicule (essence, diesel, hybride ou électrique) joue également un rôle dans le calcul de votre prime. En effet, elle peut influer sur le montant d’éventuelles réparations après un sinistre. Par exemple, un moteur électrique coûtera plus cher à réparer qu’un moteur thermique.

Les dispositifs d’aide à la conduite tels que l’ABS ou l’aide au stationnement sont également valorisés par les assureurs car ils permettent une conduite plus sûre et diminuent le risque de sinistre.

2 – Son usage

L’utilisation que vous faites de votre voiture est également prise en compte par votre assureur pour évaluer le risque que vous représentez.

    • Où est-ce que vous vous garez ? Dans un parking ? Un box ? Un jardin ? Dans la rue ?
    • Combien de kilomètres parcourez-vous chaque année ?
    • Quels sont les trajets que vous effectuez habituellement ?
    • A quelle fréquence utilisez-vous votre voiture ?
    • Est-ce que d’autres personnes que vous la conduisent ?

Les critères liés au conducteur

Votre profil est le critère central de la tarification de votre assurance auto. En effet, les statistiques liées à des profils similaires au votre et vos antécédents au volant peuvent faire varier du tout au tout le montant de votre cotisation annuelle.

Les critères liés à votre profil généralement pris en compte dans les statistiques des assureurs sont :

    • Votre âge ;
    • Votre sexe ;
    • Votre situation familiale ;
    • Votre situation professionnelle ;
    • Votre lieu de résidence ;
    • Votre type de permis de conduire ;
    • Son ancienneté.

Si certains profils considérés comme à risques statistiquement se voient infliger des surprimes parfois très élevées (cf les jeunes conducteurs), d’autres sont plutôt valorisés par les assureurs. C’est notamment le cas des seniors, des femmes ou des pères de famille, tous considérés comme plus prudents et donc moins sujets à des accidents graves aux indemnisations élevées.

L’historique du conducteur

Lorsque vous souscrivez un nouveau contrat d’assurance auto, vous devez fournir à votre assureur un relevé d’information. Celui-ci compile vos antécédents sur les 5 dernières années (sinistres, responsabilité, etc.) et mentionne votre coefficient bonus-malus.

Calculé sur les 12 mois qui précèdent de deux mois la date anniversaire de votre contrat, votre bonus-malus permet de calculer le prix de votre cotisation annuelle d’assurance auto en pondérant l’appréciation du risque que vous représentez par votre historique de conduite. En d’autres termes, un bon conducteur se verra accorder une réduction sur sa prime quand un mauvais conducteur devra payer plus cher. Au bout de 13 ans consécutifs sans accident, le montant de votre cotisation est divisé par deux.

Les critères propres à chaque assureur

Vous l’avez vu, les critères pris en compte dans le calcul du prix de votre assurance auto sont si nombreux qu’il peut être parfois difficile de s’y retrouver, d’autant plus qu’il faut y ajouter les critères propres à chaque assureur.

En effet un assureur doit également appliquer la politique commerciale de sa compagnie. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un courtier est souvent plus concurrentiel dans la mesure où il peut proposer des couvertures provenant de différentes compagnies. Ces dernières ajustent en effet leurs tarifs en fonction de la ligne imposée par la direction, laquelle concerne aussi bien les types d’assurés que de véhicules. Par exemple, certaines ne veulent pas couvrir les jeunes conducteurs mais plutôt que de les refuser, elles proposent des formules d’assurance à des prix prohibitifs afin de les dissuader de souscrire.

C’est pourquoi on constate des écarts si importants pour un même profil d’un assureur à l’autre et c’est la raison pour laquelle vous avez tout intérêt à utiliser les services d’un comparateur d’assurance auto pour trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et à votre profil, au meilleur prix.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    4 commentaire(s)

    1. saint-cricq caroline

      bonjour, je viens d’assurer mon véhicule sachant que j ‘ai 50% de bonus. Je demande a mon assureur d’ajouter un conducteur secondaire comme sur l’assurance de mon précédent véhicule, cette personne ayant elle même 0,57 de bonus, et mon assureur m’informe que la prime d’assurance sera alors calculée avec le bonus de 0,57. Est ce normal? Je suis dans le doute alors merci de m’éclairer

      1. LesFurets

        Bonjour Caroline,

        Cela dépend en général de votre assureur. Certains peuvent appliquer une hausse du tarif, en particulier lorsque le conducteur secondaire a déjà eu des sinistres, retraits de permis ou condamnation. En revanche, cela ne devrait pas avoir de conséquence sur le bonus-malus pris en compte, chaque conducteur conservant son coefficient.

        En espérant vous avoir aidé, merci de votre fidélité et à bientôt sur LesFurets.com

    2. andy conrath kuate

      bonjour svp je voulais un éclaircissement : en cas de vol de ma voiture l’assurance est responsable a hauteur de combien? la totalité ? si j’ai souscrit a une assurance tout risque par exemple et qu’es ce qui ce passe t’il si la voiture est retrouve plu tard…. et si je n’est que souscrit a l’assure vol incendie elle est responsable a hauteur de combien

      1. LesFurets.com

        Bonjour,

        Les montants des indemnisations diffèrent d’un assureur auto à un autre.
        Vous devez vous référez à votre contrat.

        LesFurets.com

    Comparer les assurances auto