MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

Carambolage : définition

Un carambolage est un accident de la route qui implique plus de deux véhicules ne circulant pas forcément sur la même file, ni dans le même sens. C’est en général la perte de contrôle d’un premier véhicule qui entraîne ensuite une collision multiple (ou suraccident) entre plusieurs véhicules.

Pour les assureurs et dans la définition, un carambolage est différent d’un accident en chaîne. Dans un accident en chaîne, tous les véhicules concernés circulent sur la même voie.

Nos conseils pour prévenir un carambolage

S’il est généralement difficile d’éviter un carambolage au moment où il se produit, certains comportements préventifs peuvent empêcher l’accident. Les principales causes de carambolage sont la vitesse et le non-respect des distances de sécurité. Deux éléments auxquels vous devez être particulièrement attentif, surtout la nuit ou par mauvais temps, lorsque la visibilité est réduite.

Ainsi, pour prévenir un carambolage :

  • Adaptez votre conduite aux conditions météorologiques
  • Réduisez votre vitesse, sous peine d’être sanctionné dans le cadre de l’article R413-14 du code de la route
  • Restez à attentif et évitez les distractions pour pouvoir anticiper si un accident se produit devant vous
  • Allumez vos phares
  • Respectez les distances de sécurité

La distance de sécurité préconisée par le code de la route est la distance que vous parcourez en 2 secondes. Comment le savoir ? Sur l’autoroute, la distance de sécurité correspond à deux bandes blanches sur la droite. Sur d’autres voies, prenez un point de repère sur le bord de la route et comptez « 1, 2 » entre le moment où le véhicule de devant passe ce repère et le moment où vous-même le dépassez. Si votre véhicule passe ce repère avant ces 2 secondes, vous êtes trop près.

Carambolage et assurance : comment ça marche ?

Pour faciliter la procédure d’indemnisation après un carambolage, les assureurs s’appuient sur plusieurs conventions. Ces accords ont pour objectif de régler au mieux, et dans les plus brefs délais, les dommages matériels et corporels des assurés.

ÉCONOMISEZ 308€ / an* sur votre assurance auto
Je compare

La convention IRSA

La convention générale IRSA (Indemnisation directe de l’assuré et de Recours entre Sociétés d’Assurance automobile), anciennement appelée convention IDA puis CGIRSA, a pour objectif d’apporter une solution pratique face à une situation de carambolage. Pour définir efficacement les responsabilités de chacun des conducteurs, la convention définit un « meneur de jeu ». C’est cet assureur qui prend en charge la gestion de l’ensemble des dossiers en collaboration avec les autres assureurs impliqués.

La désignation du meneur de jeu

La désignation de l’assureur « meneur de jeu » dépend de l’importance du carambolage :

  • Pour un carambolage impliquant 3 à 7 véhicules

Le meneur de jeu est l’assureur du véhicule dont la plaque minéralogique porte le plus petit numéro.

  • Pour les carambolages de plus de 7 véhicules

Le meneur de jeu est imposé par un calendrier dont les jours sont arbitrairement répartis entre les différentes sociétés d’assurance. Ainsi, un assureur peut être désigné comme « meneur de jeu » même s’il n’assure aucun véhicule impliqué dans l’accident.

La méthode d’indemnisation

Dans un carambolage, le premier véhicule est indemnisé par l’assureur du second. En revanche, pour être indemnisé, le dernier véhicule ne pourra compter que sur sa garantie dommages collision.

Les autres victimes du carambolage, situées entre le premier et le dernier véhicule, seront indemnisées par l’assurance du véhicule qui les suivait. Le montant de l’indemnisation sera alors égal à la moitié des dommages subis tant à l’avant qu’à l’arrière.

Et en ce qui concerne le conducteur responsable de la collision, son indemnisation va varier en fonction de son contrat d’assurance. Ainsi, un assuré couvert par une formule tous risques sera indemnisé à hauteur des garanties souscrites (déduction faite d’éventuelles franchises).

En cas de carambolage, pour faciliter la tâche aux assureurs, le constat amiable doit être rempli par chacun des conducteurs ayant heurté votre véhicule.

La loi Badinter

Il est important de préciser que l’IRSA ne s’applique qu’entre assureurs, elle ne s’impose en aucun cas aux victimes du carambolage. Celles-ci peuvent demander l’application de la loi Badinter, ou loi tendant à l’amélioration de la situation des victimes d’accidents de la circulation et à l’accélération des procédures d’indemnisation. Mais cette disposition, qui vise à indemniser totalement le conducteur, peut toutefois être contestée par l’assureur s’il peut démontrer qu’une faute a été commise par son assuré.

Le conseil d'Hervé !
En cas d’accident, assurez-vous de bénéficier d’une bonne indemnisation, aussi bien pour les dégâts matériels que pour d’éventuelles blessures physiques. Comment ? En souscrivant une assurance tous risques, c’est la formule la plus chère mais c’est aussi le plus complète. Pas de panique, notre comparateur est là pour vous aider à trouver la meilleure offre sans vous ruiner.
Comparer les devis auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto