aide-conduite

Des détecteurs pour plus de sécurité

Les nouveaux véhicules vont être de plus en plus équipés de radars et de caméras pour assurer notre sécurité. Le détecteur de somnolence permet, grâce à une caméra située sur le haut du pare-brise, de savoir si la voiture dévie. Une force permet alors de tourner le volant pour remettre la voiture sur la bonne voie. Si, malgré cela, le conducteur ne réagit pas, une alarme sonore et visuelle se déclenche. Dans le même esprit, on trouve l’alerte de franchissement de ligne. Ceci fonctionne à plus de 65 km/h et permet, à l’aide d’une caméra placée sur le rétroviseur, de forcer automatiquement le véhicule à se remettre sur sa voie. La reconnaissance des panneaux, quant à elle, fait un lien, sur certains véhicules à l’image du S-max, avec le régulateur de vitesse qui s’adapte ainsi à la limitation de vitesse officielle. Le radar anti-collision a pour objectif de freiner automatiquement si un véhicule s’arrête subitement ou si un piéton traverse soudainement devant la voiture. Enfin, l’alerte de trafic offre plus de sécurité, notamment lorsque l’on doit quitter un stationnement en arrière, sans visibilité. Il alerte ainsi le conducteur de l’arrivée d’un véhicule.

L’appel automatique d’urgence bientôt obligatoire

Si, malgré toutes les précautions prises par les conducteurs et la mise en place de technologies de sécurité très avancées, vous deviez avoir un accident, sachez qu’à compter de 2018, les constructeurs devront équiper leurs véhicules du système e-call. Selon la commission européenne, ce système pourrait sauver 2 500 vies par an et réduire de manière conséquente le nombre de blessés. Ici, l’objectif est, en cas d’accident, d’avoir un véhicule capable d’appeler directement un service d’urgence. Si cela peut être déclenché manuellement, des capteurs embarqués peuvent automatiquement lancer l’appel et permettre de localiser le véhicule. L’intervention des secours étant plus rapide, c’est ainsi qu’il est possible de sauver des vies.

Si l’on parle constamment de la voiture autonome censée apporter plus de sécurité, toutes ces avancées majeures permettent déjà d’éviter des accidents. A terme, si cela doit permettre de sauver des vies, gageons que les automobilistes pourront voir leur prime d’assurance auto baisser en conséquence. Investir dans une voiture équipée semble être tout à fait judicieux pour limiter ses dépenses d’assurance, des dépenses qu’il est outre possible de réduire en comparant en ligne avec LesFurets.com. En réalisant une économie annuelle de 220 euros en moyenne, vous pourrez investir cet argent dans une voiture plus sécurisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *