Première étape : faites le point sur votre contrat et comparez les offres du marché

La première des choses à faire est de passer en revue votre contrat d’assurance auto, ses conditions générales et ses exclusions afin de savoir précisément comment vous êtes couvert.

Ensuite, rendez-vous sur un comparateur d’assurance auto tels que LesFurets.com. Vous pourrez mettre en concurrence les tarifs, les garanties et les exclusions de chaque assureur et pourrez ainsi voir si vous pourriez trouver une couverture d’un meilleur rapport qualité/prix.

Deuxième étape : souscrivez votre nouveau contrat

Une fois que vous avez repéré une couverture plus adaptée à votre situation à un meilleur coût, vérifiez que vous êtes en droit de résilier votre contrat actuel.

Vous pouvez le faire avec un préavis d’un mois avant la date d’anniversaire de votre contrat. De plus, depuis la loi Châtel de 2005, votre assureur est dans l’obligation de vous rappeler par courrier votre droit à résilier avant l’approche de cette date d’échéance. Si vous recevez l’information trop tard, vous pourrez résilier votre contrat dans les 20 jours qui suivent la reconduction.

Certains changements de situation personnelle (cf. article L113-16 du Code des assurances) vous permettent également de résilier votre contrat d’assurance à tout moment. C’est le cas pour

    • un changement de domicile,
    • de profession,
    • de régime ou de situation matrimoniale,
    • la cessation définitive d’activité
    • ou encore le passage à la retraite.

Pour évaluer les modifications de risques engendrées par votre nouvelle situation, demandez à votre assureur de vous proposer un devis en fonction de vos nouveaux besoins. S’ils impactent votre prime, alors vous pourrez résilier votre contrat dans les 3 mois sans attendre sa date d’échéance. Celle-ci sera effective dans un délai d’un mois après réception de votre lettre recommandée.

Enfin, depuis 2015 et l’entrée en vigueur de la loi Hamon, vous pouvez résilier votre contrat auto à tout moment une fois la première date d’anniversaire dépassée !

Si vous êtes dans l’un des cas précédemment cités, vous pouvez alors souscrire votre nouveau contrat sur LesFurets.com.

Troisième étape : résiliez votre contrat actuel

Vous pouvez désormais passer à l’étape de la résiliation. Pour cela, plusieurs choix s’offrent à vous :

    • Si vous optez pour la résiliation en loi Hamon, vous pouvez demander à votre nouvel assureur de prendre en charge les démarches de résiliation à votre place
    • Si vous souhaitez résilier dans les deux mois qui précèdent la tacite reconduction de votre contrat ou pour un changement de situation personnelle, il vous suffira d’adresser un courrier recommandé avec accusé de réception à votre ancien assureur. Vous devrez alors veiller à récupérer le relevé d’information pour le transmettre à votre nouvel assureur.
Le conseil d'Hervé !
Pour rédiger facilement et rapidement votre lettre de résiliation personnalisée, utilisez gratuitement notre outil pour créer votre lettre de résiliation.

Situations particulières

Outre les changement de situation personnelle vus ci-dessus, vous pouvez également demander la résiliation de votre contrat si vous vous trouvez dans l’un de ces cas particuliers :

Attention cependant ! Comme le précise le Code des Assurances, pour qu’un événement particulier vous permette de résilier votre contrat d’assurance automobile, il doit avoir une répercussion sur le risque.
Exemple : un commercial qui utilisait son véhicule pour un usage professionnel et qui part en retraite n’aura aucun mal à résilier son contrat en revanche, un couple qui déménage à quelques rues seulement de son ancien logement risque d’essuyer un refus de résiliation de la part de l’assureur, à moins que le nouveau domicile se trouve dans une zone statistiquement réputée à risques.

Pour tout savoir sur les autres situations particulières de résiliation, consultez notre page dédiée : « situations particulières de résiliation« .

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. Roland Berger

      Cas particulier : Depuis toujours, je garde dans mon garage (500 m2) mes voitures qui ne sont plus en état de rouler.
      Jusqu’à présent, les assurances ne m’ont pas refusé la résiliation du contrat relatif au véhicule concerné.
      Cette fois pourtant, l’assurance du Crédit Lyonnais me refuse cette résiliation au motif qu’elle ne serait pas légale !

      Pouvez-vous confirmer ou infirmer cette allégation ? Dans l’affirmative, veuillez m’indiquer le texte légal à l’origine de cette réforme…

      Cordialement

      R.Berger

      1. LesFurets

        Bonjour Roland,

        En premier lieu, sachez que même hors circulation, une voiture doit toujours être assurée au moins au titre de la responsabilité civile. Pour ne pas être soumis à l’obligation d’assurance, vous devez vider le carburant de votre voiture, démonter ses roues et retirer sa batterie. Elle est alors hors d’état de nuire ou de circuler.

        Concernant votre assurance auto, grâce à la loi Hamon, vous pouvez résilier quand vous le souhaitez une fois passée la 1e date anniversaire de votre contrat. En revanche, si ce dernier a moins d’un an, votre assureur n’est pas tenu d’accepter la résiliation de votre contrat. Seule la vente de votre voiture ou sa mise à la casse permettent de mettre fin de plein droit à un contrat d’assurance. Vous pouvez néanmoins tenter de négocier avec votre assureur, peut-être photos du véhicule hors d’état de nuire à l’appui.

        Dernière possibilité: saisir le médiateur de l’assurance. https://www.lesfurets.com/assurance/documents-utiles/saisine-mediateur-assurances

        Petit tuyau si vous ne parvenez pas à résilier : baissez vos garanties au strictement minimum en attendant l’échéance.

        En espérant vous avoir aidé, merci pour votre fidélité et à bientôt sur LesFurets.com.

    Comparer les assurances auto