MENU

Comment fonctionne le bonus-malus ?

Il s’agit d’un système qui vise à récompenser les bons conducteurs et pénaliser ceux qui commettent des infractions.

Le système de bonus-malus prend en compte l’historique de conduite sur 13 ans et se base sur une échelle de notation qui va de 0,50 à 3,50. L’assuré se verra attribuer un coefficient de 1 lors de la souscription de son premier contrat d’assurance auto. Ce dernier se réduira de 5% chaque année en cas de bonne conduite ou augmentera de 25% lors de chaque sinistre pour lequel l’assuré est responsable.

Si vous avez un bonus de 0,50, vous êtes un très bon conducteur.

Combien coûte l’assurance auto pour un malussé ?

Une personne malussée est perçue comme plus à risque par une compagnie d’assurance. Si elle accepte de vous prendre en charge, elle répercutera donc cette situation sur le montant de vos cotisations qui sera lui aussi plus élevé.

Concernant les tarifs, tout dépend de votre coefficient ! En effet, les primes d’assurance sont généralement progressives : plus vous êtes malussésplus vous paierez cher votre assurance auto.

Néanmoins, le Code des assurances fixe les limites de la surprime que peut appliquer une société d’assurance à un conducteur malussé :

  • 150%si le conducteur a été responsable d’un accident sous l’emprise d’alcool ;
  • 100%si le conducteur a commis un délit de fuite après un accident ;
  • 100%si l’assuré n’a pas mentionné sur sa déclaration certains accidents dans lesquels il a été impliqué au cours des 3 dernières années ;
  • 50%si le conducteur a été responsable d’au moins trois accidents au cours de la dernière année ;
  • 50%si le conducteur est responsable d’un accident ou a commis une infraction aux règles de la circulation avec pour conséquence une suspension de permis de 2 à 6 mois, de 100% si la suspension a duré plus de 6 mois, et de 200% si le permis a été annulé ou suspendu plusieurs fois durant la dernière année.

Notez que si plusieurs s’additionnent pour différentes raisons, votre surprime, elle, ne pourra jamais dépasser un plafond total de 400%.

Comment rester assuré malgré un malus ?

Parfois, le malus est tellement important qu’il dissuade les assureurs de vous couvrir. Pour certains assurés, la situation peut aller jusqu’à la résiliation du contrat par l’assureur auto. Si les compagnies d’assurance pardonnent quelques erreurs, elles poussent parfois certains conducteurs vers la sortie. Ces derniers se retrouvent alors sans assurance auto, ce qui est tout simplement interdit en France.

C’est pourquoi des compagnies d’assurance ont choisi de se spécialiser dans la prise en charge des conducteurs malussésElles proposent une assurance auto à un tarif élevé, mais vous permettent d’être couvert en cas de sinistre.

Le Bureau Central de Tarification, ou BCT, a été mis en place pour accompagner, notamment, les conducteurs qui éprouvent des difficultés à s’assurer. Cet organisme d’État a pour vocation d’intervenir auprès des assureurs pour trouver une solution conforme à vos attentes.

Qu’elles sont les démarches à suivre ?

Pour faire appel au BTC, il est essentiel de bien respecter un délai de 15 jours après la réception du deuxième refus.

Vous devez faire part au BTC de votre choix d’assureur auto, de la formule d’assurance souhaitée (au tiers ou tous risques) ainsi que les garanties éventuelles désirées.

Le BTC forcera la compagnie d’assurance à vous prendre en charge. Cette couverture durera un an puis votre assureur pourra résilier votre contrat s’il le souhaite.

C’est le BTC qui fixe le montant de votre prime ; aussi, attendez-vous à un tarif important.

Le conseil d'Hervé !

Il est important que cette solution ne soit que temporaire. Au bout d’un an sans sinistre responsable, votre malus diminuera de moitié. Au bout de deux ans, il revient à son niveau de départ, c’est-à-dire à un coefficient égal à 1. Ce sera alors le meilleur moment pour changer assureur auto et vous tourner vers un contrat moins cher.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto