assurance-auto-etranger

Les limites de la carte verte

La carte verte que vous remet votre assureur comprend la liste des pays où vous êtes couverts par votre assurance. Le fait que le pays de destination figure sur la liste ne signifie pas pour autant que l’ensemble des garanties souscrites est applicable. La carte verte n’est en effet qu’une présomption d’assurance permettant de rouler dans un pays étranger. Elle n’a pour fonction que de prouver que vous êtes couvert pour les dommages que vous pourriez causer à des tiers.

Dans le cas où le pays de destination est barré sur la carte verte, vous devrez souscrire une assurance frontière soit en France, soit juste avant d’entrer sur le territoire de destination. Les garanties proposées sont généralement minimales et pour une durée limitée. Si le pays est absent de la liste, il vous faudra alors souscrire un contrat d’assurance auprès des services de douane.

Certains contrats d’assurance couvrent le véhicule de manière bien plus large que la seule responsabilité civile. Cette éventuelle couverture étendue est obligatoirement détaillée dans le contrat, qu’il s’agisse de la portée des garanties ou des exclusions et franchises.

Quelles garanties souscrire lors d’un séjour à l’étranger

Que les garanties complémentaires ne vous couvrent pas dans le pays de séjour ou qu’elles n’aient pas été initialement souscrites, il est en général possible de remédier à ce problème. Après avoir choisi les garanties additionnelles, elles seront alors ajoutées à votre contrat sous la forme d’un avenant. Quelles garanties faut-il prévoir ? Certaines concernent le conducteur et ses passagers et d’autres la voiture.

Une garantie assistance élargie peut couvrir les dommages subis par le conducteur et ses passagers. Hospitalisation et soins médicaux peuvent être ainsi couverts, parfois sans avoir besoin de faire l’avance des sommes demandées. En parallèle, une garantie rapatriement peut se révéler très utile. En cas d’immobilisation prolongée du véhicule, il est également possible d’être dédommagé des frais d’hébergement.

En cas d’accident responsable ou non, l’aide d’un avocat est encore plus utile du fait que le système judiciaire et la langue sont souvent différents. Souscrire une garantie d’assistance judiciaire est donc fortement recommandé, surtout dans un pays autre que ceux de la Communauté européenne.

Concernant le véhicule, une assistance réparation peut vous indemniser des frais de réparation avec la possibilité de disposer gratuitement d’un véhicule de location. Cette garantie doit également comprendre les frais de remorquage, voire de rapatriement du véhicule en France.

En supplément de pouvoir comparer les garanties des divers contrats d’assurance, LesFurets.com mettent à votre disposition de nombreux conseils et informations sur la conduite à l’étranger, qu’il s’agisse de législation ou d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *