nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Conducteur occasionnel ?
  • Trouvez une assurance adaptée à vos besoins
  • Comparez plus de 25 marques et économisez en moyenne 300 euros
Obtenir un devis précis

Large choix d'assurances, connues ou non.Abshat


Voir toutes nos marques
Assurance conducteur occasionnel

Qu’est qu’un conducteur occasionnel ?

Le conducteur occasionnel peut, à titre exceptionnel, utiliser la voiture d’un automobiliste qui lui prête, et ce uniquement pour des trajets privés et selon les conditions du contrat auto du conducteur principal. Pour être autorisé à prendre la route, ce dernier doit avoir un permis en cours de validité. Il doit également avoir tous les papiers du véhicule en sa possession en cas de contrôle routier (permis de conduire, papiers du véhicule et attestation d’assurance). Contrairement au conducteur secondaire, le conducteur occasionnel n’est pas inscrit sur le contrat d’assurance auto.

Quelle différence entre conducteur secondaire et occasionnel ?

Le conducteur secondaire est clairement identifié sur le contrat d’assurance auto. Il est autorisé à conduire plus régulièrement le véhicule que le conducteur occasionnel, sans pour autant conduire autant que le conducteur principal. Il bénéficie de toutes les garanties de l’assurance auto, et est couvert en cas de problème sans pour autant payer les mensualités ni déclarer les divers sinistres. En cas d’accident responsable, vous recevrez tous les deux un malus. Le conducteur occasionnel, lui, n’est autorisé à conduire le véhicule que dans de rares occasions. En somme, il n’est même inscrit sur le permis de conduire. Cependant, celui-ci bénéficie de toute les options de votre assurance auto sans déverser un centime. Contrairement au conducteur secondaire, le conducteur occasionnel n’est pas soumis au bonus-malus. Si ce dernier est responsable d’un accident au volant de votre voiture, votre malus risque d’être directement impacté…

Assurer un conducteur occasionnel, est-ce obligatoire ?

Vous souhaitez prêter occasionnellement votre véhicule à un proche ? Vérifiez dans vos clauses de contrat. Souvent, le contrat d’assurance autorise le prêt du véhicule aux tiers, mais certains assureurs sont réticents à cette idée, car cela peut être un facteur de risque important. D’autres vous autorise cette pratique grâce à la garantie « prêt de voiture ». Dans ce cas, le conducteur occasionnel sera protégé par votre contrat auto et pourra bénéficier de vos garanties. Si ce dernier n’est pas couvert, vous pouvez demander à votre assureur de l’ajouter à votre contrat en mettant en place un avenant, qui peut être avec ou sans contrepartie. Vérifiez bien les modalités avant de laisser vos clés !

Trouvez une assurance auto adaptée à votre profil
Comparer maintenant

Déclarer un conducteur occasionnel

En cas de prêt du véhicule à un conducteur occasionnel, vous n’avez besoin d’aucun document à transmettre. La garantie « prêt de volant » vous permet de confier votre véhicule le temps désiré. Gardez bien en tête que le conducteur occasionnel ne peut utiliser votre véhicule qu’à des fins privés, et selon les termes de votre contrat auto. Cette autorisation peut prendre plusieurs formes :

  • un prêt de volant sans restriction ni majoration en cas d’accident
  • limité aux membres de la famille
  • soumis à une majoration de franchise en cas de sinistre
  • interdit aux jeunes conducteurs
  • autorisé mais soumis à une extension de garantie

Enfin, si vous prêtez votre volant de manière régulière, il est important de le signaler à votre assureur. Celui-ci pourra vous proposer une extension de garantie, voire, inscrire un conducteur en conducteur secondaire.

Ajouter un jeune conducteur en tant que conducteur occasionnel : un cas particulier

Là encore, tout dépend de votre contrat. Comme expliqué plus tôt, certains assureurs refuseront catégoriquement le prêt d’une voiture à un jeune automobiliste, notamment si la voiture est haut de gamme. D’autres accepteront, mais sous certaines conditions, comme en vous imposant une extension de garantie ou une surprime. Il est donc important de bien se renseigner avant, car en cas de fraude, c’est le propriétaire du véhicule qui en sera tenu responsable. Pire, si le jeune conducteur commet un sinistre, votre écoperait directement d’un malus. Ajouter un jeune conducteur en tant que conducteur occasionnel semble intéressant : en effet, le jeune apprenti n’aura pas à payer d’assurance et pourra rouler tout en étant couvert. Mais attention : gardez bien à l’esprit que sa prise du volant doit rester anecdotique et uniquement à usage privé, contraire au conducteur secondaire qui bénéficie d’une plus large liberté. De plus, le conducteur occasionnel n’est pas réellement inscrit sur le contrat d’assurance, ce qui fait qu’il n’est pas soumis au principe de bonus-malus, puisque ce dernier est lié au véhicule et non au conducteur. De fait, le jour ou le jeune conducteur souhaitera souscrire une assurance, sa surprime sera toujours élevée, puisqu’il sera considéré comme jeune novice malgré ses années de pratique. Si vous souhaitez que votre enfant gagne en expérience et en assurance au volant, tout en étant bien protégé, mieux vaut l’inscrire donc en tant que conducteur secondaire afin de ne pas être défavorisé par la suite.

Quel impact sur le prix de l’assurance ?

En cas de sinistre, votre assurance responsabilité civile interviendra pour dédommager les tiers. Selon la formule choisie, les dommages subis par votre voiture pourront vous être remboursés. Si le conducteur occasionnel est blessé, la garantie protection du conducteur prendra en charge les différents soins. Cependant, gardez bien à l’esprit que prêter votre véhicule à un tiers n’est pas sans conséquence pour votre malus. En cas d’accident responsable, même si vous n’étiez pas au volant, un malus vous sera appliqué.

Quel bonus- malus pour un conducteur occasionnel

Le bonus-malus est un coefficient qui récompense les bons comportements de l’automobiliste au volant de la voiture couverte. En fonction des sinistres commis, le malus peut être plus ou moins impacté (jusqu’à 3,6). De même, si l’automobiliste ne commet aucune erreur de conduite depuis au moins deux ans, son bonus peut sensiblement changer (jusqu’à 0,5 pour les automobilistes les plus exemplaires). Vous l’aurez donc compris, le bonus-malus est lié au véhicule inscrit dans le contrat d’assurance, et non au conducteur lui-même. Ce qui signifie que si un conducteur à plusieurs voitures, inscrites sur différentes assurances auto, celui-ci peut avoir plusieurs bonus-malus. Un conducteur occasionnel n’est pas lié au bonus-malus, puisque celui-ci n’est pas lié à votre assurance. Par conséquent, au moindre sinistre, vous seul serait impacté. Votre bonus comme votre malus peuvent ainsi évoluer en fonction de l’attitude du conducteur occasionnel. D’où l’importance d’être bien assuré !

Trouvez l’assurance qui vous convienne avec lesfurets

Vous recherchez une assurance qui puisse vous couvrir vos besoins ? Faites confiance aux furets. Indiquez nous vos critères et nous nous occupons de vous trouver des offres qui puissent vous correspondre. Pour cela, il vous suffit simplement de nous préciser vos besoins, votre budget, votre profil d’automobiliste et la couverture souhaitée sans bouger de votre canapé. Vous pouvez toujours compter sur lesfurets pour défendre votre budget !

Comparez plus de 25 marques et économisez en moyenne 300 euros
Devis gratuit
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture