nuage nuage voiture
voiture
nuage nuage
Trouvez l'assurance auto qui répond à vos besoins
  • Économisez en moyenne 360€* pour les mêmes garanties
  • Plus de 25 marques comparées
Obtenir un devis précis

C'est très facile de comparer. Je l'utilise souvent.Raphaëlle


Voir toutes nos marques
Partager sur

Conduite de nuit : des risques non-négligeables

Dès la tombée de la nuit, la perception visuelle du conducteur diminue : même si votre vue est bonne, vous pouvez ressentir une gêne en conduisant de nuit. Cela est dû en partie au fait que la pénombre estompe les couleurs et les contrastes observés sur la route. L’obscurité rétrécit votre champ visuel. Les phares des autres véhicules risquent également de causer des éblouissements désagréables et risqués.

Vos efforts de concentration pour vous adapter à cette baisse de visibilité fatiguent : votre nuque qui se raidit, vos yeux larmoient, picotent et la somnolence commence à se faire ressentir. Ces signes d’épuisement ne doivent pas être pris à la légère, surtout si vous n’avez pas suffisamment dormi la veille. N’oubliez jamais que malgré un trafic très calme durant la nuit, 44% des accidents mortels surviennent entre 22h et 5h du matin.. Un risque deux fois plus élevé qu’en journée.

Vous avez l’habitude de conduire de nuit ? N’hésitez pas à prendre des renseignements auprès de votre assurance auto afin de renforcer vos garanties

Adapter sa conduite au manque de luminosité

Avant de prendre la route, la vigilance est de mise. Premier geste à adopter pour une conduite de nuit sans heurts : diminuer son allure. En conduisant moins vite, vous pourrez anticiper un obstacle ou un ralentissement du trafic et aurez le temps de freiner en toute sécurité. Veillez à respecter scrupuleusement les distances de sécurité : deux bandes blanches latérales doivent séparer votre véhicule de celui qui circule en face de vous. Si les phares d’un véhicule vous éblouissent, portez votre regard sur le bas-côté droit de la route, le temps que la voiture passe. Sur une route à double sens, évitez tout dépassement risqué : la nuit, les véhicules paraissent plus lointains.

Attention aussi aux animaux sur les routes de campagne ! Une biche ou un sanglier peuvent surgir brusquement et vous mettre en danger. Pour éviter tout accident, ralentissez sur les tronçons signalés par des panneaux “passage d’animaux” et surveillez les bas-côtés. Si un animal se trouve sur votre voie, gardez votre calme et ralentissez en klaxonnant. Évitez les coups de volant brutaux pour ne pas perdre le contrôle de votre voiture. Et enfin, notez que sur l’autoroute, la loi vous autorise à rouler en plein phare, à condition de ne pas gêner les autres conducteurs. Faites-en bon usage !

Ne pas sous-estimer la fatigue au volant

La somnolence est la première cause de mortalité sur les autoroutes : pour éviter les accidents dus à la fatigue, reposez-vous avant de prendre la route et n’hésitez pas à retarder votre départ si vous ne vous sentez pas en forme, surtout la nuit.

Sur le trajet, faites une pause d’une vingtaine de minutes au moins toutes les deux heures. Au moindre signe de fatigue (picotements des yeux, raideur du dos et de la nuque, regard fixe, paupières lourdes), accordez-vous un temps de repos suffisant, voire une sieste réparatrice.

SI vous en avez la possibilité, passez le volant à un autre conducteur.

Boire trois gobelets de café ne sert à rien : seule une vraie pause vous permettra de reprendre sereinement le volant.

Vérifier le véhicule avant de partir

Portez une attention particulière à votre pare-brise, vos feux et vos rétroviseurs : ces équipements doivent être propres et en parfait état de fonctionnement. Lors de la conduite nocturne, un pare-brise sale peut accentuer l’effet d’éblouissement sur le conducteur, s’il vient à croiser un autre véhicule. Mal réglés, les feux peuvent à l’inverse gêner les autres automobilistes. Dernier geste avant de prendre la route : réglez votre rétroviseur sur la position nuit et actionnez le mode éclairage de votre tableau de bord.

Petit rappel pour bien utiliser vos phares : les feux de position sont parfaits en agglomération. Les feux de croisement permettent d’éclairer votre route hors agglomération et en agglomération lorsque vous jugez que la visibilité est moindre. Enfin, les feux de route s’allument lorsque vous êtes seul, sur une route sans éclairage. Vous devez passer directement en feux de croisement si vous croisez un autre véhicule
Le conseil de François !
Les assureurs auto prodiguent volontiers des conseils pour adopter une bonne conduite en toutes circonstances. N’hésitez pas à contacter le vôtre. Et si vous souhaitez changer d’assureur, utilisez notre comparateur pour changer d’assurance auto et ainsi, trouver la formule qui vous convient le mieux.
Comparer les devis auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis auto
illustration ville nuage nuage voiture