MENU

L’aptitude médicale, un facteur qui ne doit pas être négligé

Contrairement à une idée reçue, les seniors au volant sont moins souvent à l’origine d’accidents que les autres conducteurs. Une des raisons est, bien sûr, l’expérience de la conduite, mais aussi le fait que 70 % des retraités parcourent moins de 10 000 km par an.

Toutefois, il n’en est pas moins vrai qu’avec l’âge, certaines capacités essentielles à la conduite automobile, comme la vue ou l’audition, peuvent être amoindries. Lorsque le senior ne prend pas conscience d’une aptitude réduite à conduire, c’est à son entourage de l’inciter à passer un examen médical d’aptitude à la conduite, pour faire contrôler certains points tels que la vision, l’audition et les réflexes.

Il faut savoir que, si en France les projets successifs d’un contrôle médical obligatoire des conducteurs séniors ont été abandonnés, le plus souvent pour des raisons de coût, cette vérification existe dans certains pays d’Europe. C’est par exemple le cas en Espagne dès 60 ans et en Suisse à partir de 70 ans.

La bonne maîtrise du code de la route, attention aux évolutions !

Pour un conducteur âgé roulant peu, il existe un risque certain de décalage entre ce qu’il connaît du code de la route et les conditions actuelles du trafic routier. Les voies rapides et leur réglementation spécifique, les nouveaux panneaux et des voitures sensiblement différentes de celles qui existaient lors de l’obtention du permis peuvent être à l’origine d’erreurs de conduite.

C’est pourquoi, même en cas d’aptitudes médicales validées, il peut être judicieux de participer à un stage de remise à niveau dédié aux séniors organisé par la Prévention routière

L’assurance automobile et les seniors

Si les jeunes conducteurs se voient appliquer une surprime, sachez que cette majoration existe également pour les seniors.

En 2014, une enquête a révélé que certains assureurs refusent toute assurance automobile aux conducteurs de plus de 80 ans alors que d’autres appliquent une hausse de tarif progressive, et donc discrète, dès 60 ou 75 ans. Soyez toutefois rassuré, l’enquête a également mis en lumière que des compagnies d’assurance n’appliquent aucune hausse spécifique aux seniors.

Cette variation dans le montant des primes rend la comparaison des offres plus utile que jamais avant la souscription d’un contrat d’assurance automobile sénior.

Le conseil d'Hervé !
Pour les seniors roulant peu, l’assurance au kilomètre peut être une bonne solution tant en matière d’économie sur le coût de l’assurance que sur la portée des garanties souscrites.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto