MENU

Surprime et malus : définitions

  • Le malus est un pourcentage. Il est calculé en fonction des sinistres responsables que vous causez.
  • La surprime est un supplément de cotisation. Elle signifie que votre assureur auto vous considère comme un assuré à risque. Ce risque provient le plus souvent de l’inexpérience : les jeunes conducteurs sont les assurés qui ont la surprime la plus élevée. Elle peut aussi être justifiée par une conduite jugée à risques, notamment par un malus important.

Surprime et malus : les méthodes de calcul

  • A chaque sinistre responsable, votre prime sera majorée de 25%. Pour obtenir l’équivalent en malus, il faut multiplier votre dernier coefficient par 1,25.
  • Si vous n’êtes que partiellement responsable, le pourcentage ne sera alors que de 12,5% (ou une multiplication par 1,125)

Surprime et malus : les plafonds

Le coefficient de malus ne peut pas dépasser 3,5, ce qui correspond à un malus de 350%.

Sachez que le malus disparaît au bout de deux ans sans sinistre responsable. Il est revient à un coefficient égal à 1.

Une majoration de prime ne peut en aucun cas dépasser 100 % de la prime de référence. La prime de référence est la cotisation que vous payer normalement, sans aucune surprime.

Après une année sans sinistre responsable, la surprime est diminuée de moitié et disparaît donc après deux ans sans accident responsable.

Surprime et malus : les circonstances aggravantes

Pour certaines circonstances aggravantes, les plafonds cités plus hauts ne s’appliquent pas mais donnent lieu à l’application d’une majoration spécifique :

  • Suspension de permis de 2 à 6 mois : 50 % et 100 % pour plus de 6 mois
  • Délit de fuite après un accident : 100 %
  • Accident responsable en état d’imprégnation alcoolique : 150 %
  • Trois accidents ou plus sur un an : 50 %

Le cumul de ces majorations ne peut pas être supérieur à 400 % de la prime de référence.

Ces éventuelles majorations s’appliquent en plus d’un bonus ou d’un malus et doivent être supprimées après 2 ans d’application.

Le conseil d'Hervé !

Vous êtes malussé ?

N’hésitez pas à comparer les différents devis de nos partenaires et leurs offres spécifiques pour les malus importants en cliquant sur ce lien.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto