MENU

Le contrôle technique, une obligation

En France, le contrôle technique est obligatoire depuis 1992 pour tous les véhicules particuliers dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est inférieur à 3,5 tonnes.

Il doit être effectué dans un centre de contrôle technique agréé par l’Etat dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire de la date de première mise en circulation du véhicule. Il doit ensuite être renouvelé, à votre initiative, tous les deux ans.

Lors du contrôle technique, tous les véhicules sont soumis aux mêmes vérifications au cours desquelles 124 points divisés en 10 fonctions principales :

  • identification
  • freinage
  • direction
  • visibilité
  • signalisation
  • liaison au sol
  • carrosserie
  • équipements
  • organes mécaniques
  • pollution

En cas de besoin, des réparations peuvent être demandées, entraînant une contre-visite dans les 2 mois qui suivent le premier contrôle technique.

Le contrôle technique et la vente d’une voiture d’occasion

Dans le cadre de la vente d’une voiture d’occasion de plus de 4 ans à un particulier, le vendeur est contraint de fournir l’original de la preuve du contrôle technique effectué en France (ou dans un autre pays de l’Union européenne, si le véhicule y était immatriculé) datant de moins de 6 mois.

En revanche, la contre-visite n’est pas obligatoire. L’acheteur peut en effet acquérir la voiture en l’état et prendre les réparations à sa charge en connaissance de cause. Dans ce cas, vendeur et acheteur opèrent une négociation afin que les frais liés à ces réparations soient répartis au mieux.

Si une contre-visite a été prescrite, le contrôle technique doit dater de moins de 2 mois.

Sans contrôle technique à jour, l’acheteur ne pourra pas immatriculer son véhicule et se retrouvera donc dans l’impossibilité de contracter une assurance auto.

C’est pourquoi il peut tout simplement annuler la vente si le contrôle technique ne date pas de moins de 6 mois (2 mois en cas de contre-visite). Pire, si l’acquéreur est victime d’un accident au volant du véhicule, le vendeur peut être considéré comme responsable.

Notez que l’on trouve souvent sur les sites d’annonces des mentions « vente en l’état sans contrôle technique ». S’il peut s’agir d’un accord entre le vendeur et l’acheteur, ceci reste tout à fait illégal. Par ailleurs, la mention « vendu en l’état » n’a aucune valeur juridique.

Vendre une voiture sans contrôle technique : les exceptions

Cependant, il existe des exceptions à l’obligation d’effectuer le contrôle technique quand on vend une voiture d’occasion :

  • Si le véhicule a moins de 4 ans
  • Si l’acheteur est un garage ou un concessionnaire automobile (le professionnel prend alors en charge le contrôle et effectue les réparations nécessaires avant de remettre en vente le véhicule).

Si vous décidez de vendre votre voiture pour qu’elle soit détruite, inutile de préciser qu’un contrôle technique n’a que peu d’intérêt. En revanche, il convient de bien spécifier sur le certificat de cession et la carte grise la mention « vendu le… pour destruction ».

Sachez que certaines véhicules, pourtant considérés comme des véhicules particuliers, ne sont pas soumis à l’obligation de contrôle technique. C’est notamment le cas des voitures immatriculées dans les services diplomatiques ou assimilés et dans les Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. manou

      je veux vendre ma voiture mais celle ci ne passe pas au controle
      j’ai trouver un acheteur je vais la passer au controle pour etre en regle

      Est ce que je peux la vendre alors qu’il faut faire une contre visite

      1. LesFurets

        Bonjour Manou,

        Pour la vente d’une voiture d’occasion de plus de 4 ans à un particulier, vous devez effectivement fournir l’original de la preuve de contrôle technique datant de moins de 6 mois mais rassurez-vous, la contre-visite n’est pas obligatoire. L’acquéreur peut acheter la voiture en l’état et accepter de prendre les réparations à sa charge.

        En revanche, si une contre-visite a été prescrite, sachez que le contrôle technique doit obligatoirement dater de moins de 2 mois.

        En espérant vous avoir aidé, merci pour votre fidélité et à très bientôt sur LesFurets.com.

    Comparer les devis auto