MENU

Changer d’assureur pour faire jouer la concurrence

La loi Chatel, puis la loi Hamon permettent aujourd’hui de changer d’assureur avec une grande facilité.

D’un autre côté, les comparateurs d’assurance, comme LesFurets.com, offrent la possibilité de mettre en concurrence les offres de plusieurs compagnies. Pour un prix inférieur et des garanties équivalentes, changer d’assureur est par conséquent tentant.

Changer de contrat sans changer d’assureur

Le comparateur peut aussi vous permettre de comparer des offres différentes d’un même assureur. En effet, iI peut être parfois intéressant de ne pas changer de compagnie, mais seulement de contrat, en ajustant les garanties selon les évolutions connues depuis le contrat précédent.

Si vous ne souhaitez véritablement pas modifier vos garanties, il peut s’avérer judicieux de renégocier le contrat avec votre assureur actuel avant d’aller voir la concurrence. Si vous êtes un client présentant un profil intéressant, il y a des chances pour qu’il tienne à vous garder et fasse des efforts dans ce but.

De plus, changer trop fréquemment d’assureur n’incitera pas le prochain à vous offrir le maximum de services en doutant de votre fidélité. Cette dernière est en effet souvent récompensée par des systèmes de réduction liés à l’ancienneté du contrat.

Changer d’assureur pour améliorer sa situation

Sachez, tout d’abord, que changer d’assureur n’a aucune chance d’éviter la mise en place d’un malus appliqué à la suite d’un ou de plusieurs sinistres responsables. En effet, lors de la souscription, le nouvel assureur vous demandera le dernier relevé d’informations sur lequel le taux de bonus-malus est indiqué. Si vous ne le fournissez pas, il n’aura aucun mal à trouver ces informations.

Cette mise en commun des informations sur l’assuré n’empêche pas pour autant des écarts de prix significatifs pour des garanties identiques ou très proches. Un assureur peut en effet considérer que vos problèmes antérieurs sont liés à une mauvaise passe et vont s’arranger avec le temps. Il peut, dès lors, vous proposer un prix intéressant, dans l’espoir de vous conserver comme client une fois votre situation améliorée. La durée d’application du malus étant de deux ans après un accident responsable, le conducteur revient à zéro après cette période et peut espérer inverser la tendance.

Dans tous les cas, changer d’assureur n’est pas une décision qui se prend à la légère ou sur un simple coup de tête. Si ce changement peut apporter des avantages en matière de budget ou d’amélioration des garanties, il impose de vérifier avec attention le contenu de l’offre sélectionnée après comparaison avec d’autres devis. Ce n’est qu’une fois la certitude acquise que la nouvelle offre est meilleure que la couverture actuelle, que vous pourrez procéder sans risques au changement d’assureur.

Le conseil d'Hervé !
Veillez à informer votre assureur de tout changement lié à votre véhicule. Changement de lieu de stationnement, changement d’usage, nouveau conducteur : toutes ces modifications peuvent entraîner une évolution du contrat et donc des primes associées. Avant de comparer votre contrat actuel avec d’autres offres, assurez-vous donc qu’il n’y a pas eu de modifications.
Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. boulnois

      bonjour je suis a la macif et doit changer de véhicule j’ai voulu faire une simulation sur internet pour me faire une idée du tarif pour assurance tous risque mais contrairement a d’autres compagnie cela parait impossible avec macif en temps que sociétaire alors bonjour la transparence

    Comparer les devis auto