MENU
Assurance auto internationale
Indiquez votre profil et vos besoins et trouvez l'assurance auto internationale adaptée à vos besoins
Comparer
Partager sur

Une simple traduction de son permis national

L’obtention du permis international n’est associée à aucune épreuve de conduite théorique ou pratique. Il ne s’agit en effet que d’une formalité administrative visant à mettre à disposition du conducteur une version traduite en plusieurs langues de son permis national.

En Europe, le permis français est valable dans les pays de la communauté sans avoir besoin d’effectuer de démarches supplémentaires. En dehors du territoire européen le permis international est parfois obligatoire, ce en supplément du permis national, les deux pouvant être exigés à l’occasion d’un contrôle routier.

Si vous devez séjourner dans un pays exigeant le permis international, son obtention ne peut se faire qu’avant votre départ. Les consulats et ambassades ne sont pas habilités à délivrer ce document qui ne s’obtient qu’en préfecture ou sous-préfecture.

La procédure est simple et de plus gratuite. Le demandeur doit fournir :

  • le formulaire de demande de permis de conduire international ;
  • l’original du permis de conduire français ;
  • deux photos d’identité récentes ;
  • un justificatif d’identité comportant une photo.

Le délai de délivrance est variable, ce qui impose de s’y prendre suffisamment à l’avance. Contrairement au permis national généralement permanent, celui international n’est valable que 3 ans.

La reconnaissance du permis international n’est pas une situation figée et peut connaître certaines variantes dans un même pays. C’est ainsi que depuis le 1er janvier 2015, le Vietnam reconnait le permis international. Par contre, le permis français est suffisant aux États-Unis pour un séjour égal ou inférieur à trois mois, mais le permis international est obligatoire pour circuler dans l’État de Floride.

Être titulaire d’un permis national valide demeure une obligation

Le permis international n’étant qu’une traduction, son titulaire doit également être en possession d’un permis national en cours de validité. Un conducteur dont le permis a été suspendu ne peut pas conduire à l’étranger avec un permis international. Ce dernier n’a plus aucune validité du fait qu’il ne correspond plus à la réalité de la situation du conducteur. En cas d’accident, il risque par conséquent les mêmes sanctions qu’un autre conducteur roulant sans permis.

Si votre assurance auto vous couvre en cas de sinistre dans les pays adhérant au dispositif de carte verte, il en est tout autrement pour les États qui n’adhèrent pas à ce dispositif. Si vous circulez au volant de votre voiture, il vous faudra souscrire une assurance locale, ce même si le permis international est reconnu.

Dans le cas d’une location, vérifiez les conditions de garanties du contrat d’assurance associé à la location du véhicule. Il est recommandé de souscrire une assurance d’assistance juridique couvrant le pays où vous allez séjourner. En cas d’accident, cette garantie sera une aide efficace pour régler les éventuels litiges. Faîtes également bien attention au montant des franchises.

Comparer les devis auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis auto