Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Il n’existe pas de définition légale de ce qu’est un jeune conducteur, que ce soit dans le Code de la route ou dans le Code des assurances mais généralement, on considère qu’il s’agit des automobilistes titulaires du permis de conduire depuis 3 ans, soit la durée du permis de conduire probatoire.

Pour les compagnies d’assurance automobile, sont également considérés comme jeunes conducteurs toutes les personnes qui n’ont pas été assurées au cours des trois dernières années. Soit :

    • Les automobilistes qui n’ont jamais été assurés (que ce soit en leur nom propre ou sur le contrat de leurs parents ou de leur conjoint) ;
    • Les conducteurs d’un véhicule de fonction non désignés comme tels sur le contrat d’assurance auto du véhicule ;
    • Les automobilistes qui ont repassé le Code et le permis de conduire suite à une annulation de ce-dernier.

L’assurance auto jeune conducteur : une obligation légale

Comme tout automobiliste, un jeune conducteur est dans l’obligation légale de souscrire au minimum une assurance auto au tiers, ou responsabilité civile, afin de couvrir tous les dommages corporels ou matériels qu’il pourrait occasionner à un tiers en cas d’accident responsable.

Considérés comme inexpérimentés par la plupart des assureurs, les jeunes conducteurs se voient souvent appliquer des surprimes pouvant atteindre plus de 100 % du tarif de l’assurance auto à voiture équivalente. Cette surprime compense un risque de sinistralité plus important, comme stipulé dans le Code des assurances à l’article A.335-9-1.

Comment payer moins cher son assurance jeune conducteur ?

Heureusement, il existe malgré tout quelques solutions pour ne pas faire exploser votre budget au moment de choisir votre contrat d’assurance auto jeune conducteur.

    • La conduite accompagnée. Si vous avez obtenu votre permis de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée, sachez que vous bénéficierez automatiquement d’une réduction de 50 % de la surprime pratiquée par les assureurs pour les jeunes permis et ce, dès votre première année de conduite.
    • Les offres dédiées. Certains assureurs proposent des réductions de primes pour les conducteurs âgés de moins de 25 ans.
    • Optez pour l’assureur de vos parents. Si vos parents sont de fidèles assurés et qu’ils ont de bons antécédents, négocier votre contrat d’assurance automobile jeune permis auprès de leur compagnie d’assurance peut vous permettre d’obtenir une réduction de prime allant jusqu’à -30 %.
    • Assurez vous comme conducteur secondaire sur le contrat d’assurance de vos parents. Si vous n’avez pas l’intention d’utiliser régulièrement votre voiture ou que vous allez juste conduire celle de vos parents, vous pouvez vous inscrire comme deuxième conducteur sur leur contrat (ou sur celui de tout autre membre de votre famille).
      Vous devrez respecter certaines conditions d’utilisation du véhicule, mais vous économiserez la surprime jeune permis le temps de devenir un conducteur confirmé (3 ans donc) tout en acquérant de l’expérience en tant qu’automobiliste. Et ce sans que vos parents aient à payer beaucoup plus cher.
    • Optez pour une voiture d’occasion et souscrivez une assurance auto au tiers. Pour votre première voiture, inutile de faire des folies ! Le temps de vous faire la main, choisissez une petite voiture d’occasion de faible valeur. En effet, le prix et la puissance du véhicule à assurer entrent dans le calcul de la prime. Si votre voiture n’est pas chère, inutile de souscrire une assurance tous risques.  La formule de base sera suffisante.
    • Souscrivez une offre assurance auto au kilomètre ou Pay as You Drive. Avec ce contrat, vous ne payez plus de cotisation fixe mais une prime modulable en fonction des trajets que vous effectuez. Idéal si vous utilisez rarement votre voiture.

Comparez les assurances auto jeunes conducteurs pour faire le meilleur choix

Peu importe qu’il soit jeune ou pas, tout automobiliste et acquéreur d’un nouveau véhicule doit avoir des réflexes de base au moment de choisir et de déterminer le type de police d’assurance auto qui lui convient.

Le jeune conducteur reste avant tout un automobiliste qui recherche une couverture optimale pour son véhicule, au meilleur prix. La priorité est donc d’adapter son contrat d’assurance auto au type de véhicule que l’on possède et à l’usage que l’on va en faire. Une assurance au tiers, avec la garantie responsabilité civile peut être intéressante financièrement, mais sa couverture reste très limitée en cas d’accident.

Accroître sa protection en cas d’accident est donc crucial pour un jeune conducteur ayant récemment obtenu le permis et disposant d’un véhicule relativement récent. En revanche, une protection complète n’est pas forcement idéale au niveau financier pour les jeunes conducteurs. Il faut alors faire jouer au maximum la concurrence et comparer les différentes offres. N’hésitez pas à demander des devis d’assurance auto en ligne auprès des différentes compagnies en utilisant notre comparateur d’assurance auto pour gagner un temps précieux.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    3 commentaire(s)

    1. Rouvel

      Bonjour,

      Notre fils de 18 ans ce jour a son permis et nous voulons assurer sa voiture chez notre assurance qui nous a obligé de prendre une assurance vie sinon celui ne pourrai pas être assuré .
      Merci de votre réponse

      1. LesFurets.com

        Bonjour Rouvel,

        Vous n’avez aucune obligation de souscrire une assurance vie pour souscrire une assurance auto.
        Le mieux serait de changer d’assureur…

        LesFurets.com

    2. Gatay

      Casse tête absolu.
      Mon fils qui vient d’avoir son permis ne peux être conducteur occasionnel sans surprise de 800 €. Bravo les assureurs. C juste abusé. Sans compter que certain ne veulent pas en entendre parler…

    Comparer les assurances auto